Grâce à Omicron, l'OMS juge "plausible" une fin de pandémie en Europe

Grâce à Omicron, l'OMS juge "plausible" une fin de pandémie en Europe

Publié le 24/01/2022 à 21:36 - Mise à jour à 21:46
AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le 11 janvier, l’Agence européenne du médicament déclarait que l’humanité allait pouvoir vivre avec le virus grâce au variant Omicron. Ce 23 janvier, c’est l’OMS Europe qui a fait une déclaration du même ordre.

« Il est plausible que la région se rapproche d'une fin de la pandémie »

Le directeur de l’OMS Europe Hans Kluge a estimé ce dimanche qu’Omicron pourrait faire entrer la pandémie Covid-19 sur le vieux continent dans une phase de dénouement. « Il est plausible que la région se rapproche d'une fin de la pandémie », a-t-il confié à l'AFP.

Et d’ajouter : « Une fois que la vague Omicron sera calmée, il y aura pendant quelques semaines et quelques mois une immunité globale, soit grâce au vaccin, soit parce que les gens seront immunisés en raison de l'infection et aussi une baisse en raison de la saisonnalité. »

Toutefois, l’organisation appelle à la prudence en raison de « la versatilité du virus ». Nous ne sommes pas dans « une ère endémique », a rappelé le responsable onusien. « Endémique signifie (...) que l'on peut prévoir ce qui va se passer, ce virus a surpris plus d'une fois. Nous devons donc être très prudents », a souligné Hans Kluge.

Dans l'Union européenne et l'Espace économique européen (EEE), ce variant, qui pourrait contaminer 60% des Européens d’ici mars, est désormais dominant selon l'agence de santé européenne.

Une incohérence avec l’instauration du passe vaccinal pointée du doigt sur les réseaux

Sur Twitter, les internautes ont rapidement relayé cette information et mis à nu l’incohérence entre le mise en place d'un passe vaccinal et cette déclaration de l’OMS. Aussi, le président des Patriotes Florian Philippot a commenté qu’il s’agissait là d’une nouvelle preuve que cette affaire est « exclusivement politique et financière ».

Suite à la déclaration de l’agence de santé, l’économiste Philippe Murer a, pour sa part, qualifié la politique vaccinale voulue par Emmanuel Macron d’« infâme ».

Plus tôt, le 20 janvier, l’OMS demandait la levée des interdictions de voyage et du passe vaccinal pour entrer dans les pays, jugeant que la mise en œuvre d'interdictions générales de voyager, tout comme l'obligation vaccinale aux frontières, « n'est pas efficace pour supprimer la propagation internationale » du variant Omicron.
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le siège de l'OMS.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-