La majorité des Français ont le dos cassé

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La majorité des Français ont le dos cassé

Publié le 20/03/2017 à 14:53 - Mise à jour à 15:06
©DURAND FLORENCE/SIPA
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon un sondage publié ce lundi, 90% des Français auraient déjà été victimes d'un mal de dos au cours de leur vie. Les origines de cette souffrance, considérée comme "le mal du siècle", seraient multiples: une mauvaise posture/position, le stress ou encore l'alimentation.

Les Français en ont plein le dos. Selon un sondage Vexim-Opinionway, dont les résultats ont été dévoilés ce lundi 20, ils sont 90% à avoir été confrontés à un mal de dos au cours de leur vie. Pire encore: 38% d'entre eux déclarent avoir souffert du dos plus de 10 fois au cours des cinq dernières années. Particulièrement douloureux, ce fléau, considéré comme "le mal du siècle", touche principalement les femmes (61% contre 39% pour les hommes). Et contrairement aux idées reçues, cette souffrance n'est pas uniquement réservée aux personnes âgées: 84% des jeunes déclarent avoir déjà eu mal au dos.

Face à la douleur, les Français semblent privilégier les médicaments. Au total, 52% d'entre eux ont recours à la prise d’antidouleur, d’antalgique par voie orale ou d’anti-inflammatoire sous forme de crème/gel. Pourtant, seules 22% des personnes interrogées se disent satisfaites par les modes de traitements. En parallèle, un Français sur cinq déclare ne rien faire. Quant aux jeunes, ils sont également beaucoup à souffrir en silence (un sur trois). Ils ont tendance à négliger les symptômes et à ne pas s’inquiéter des douleurs chroniques qu’ils peuvent subir.

Concrètement, le mal de dos trouve ses origines dans une mauvaise posture/position (46%), le stress (13%) et l’alimentation (7%). Et cette souffrance peut avoir des conséquences sur la vie professionnelle. Près de 25% des personnes interrogées indiquent s’être déjà fait délivrer un arrêt de travail par leur médecin. Ce chiffre s’élève à 38% chez les Français qui se déclarent souvent victimes de douleurs dorsales.

Pour Vincent Gardès, directeur général de Vexim, le mal de dos "représente un enjeu majeur de santé publique, non seulement pour les patients concernés mais aussi pour les systèmes de santé et les professionnels, qui plus est dans un contexte de vieillissement des populations. C’est pourquoi nous ambitionnons de créer une véritable filière du dos en France, en fédérant pour la première fois l’ensemble des professionnels du dos au sein de l’Observatoire du dos", a-t-il expliqué. Et d'ajouter:"Cette nouvelle structure aura vocation à comprendre et analyser les causes du mal de dos, anticiper les évolutions sociétales et scientifiques inhérentes au secteur, et faire des propositions pour répondre aux enjeux de la filière du dos".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au total, 90% des Français déclarent avoir déjà eu mal au dos au cours de leur vie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-