Maladie de Lyme: 130 patients attaquent des laboratoires pour le manque de fiabilité des tests de dépistage

Maladie de Lyme: 130 patients attaquent des laboratoires pour le manque de fiabilité des tests de dépistage

Publié le 19/10/2016 à 07:57 - Mise à jour à 07:58
©GrookDaOger/Wikimedia Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des patients qui estiment que leur maladie de Lyme a été mal prise en charge faute de diagnostic précoce attaquent les laboratoires pharmaceutiques qui les ont commercialisés. Ils réclament 500.000 euros chacun.

Ils ont dans le collimateur cinq laboratoires, coupables à leurs yeux d’avoir commercialisé des tests de dépistage qui n’étaient pas fiables. Un groupe de 130 patients atteints de la maladie de Lyme ont assigné en responsabilité civile l'italien DiaSorin, le français BioMérieux les allemands Siemens et Euroimmun et l'américain Bio-Rad, pour leur manque d’information du public sur les limites de la précision du test "Elisa".

Ce dernier est actuellement le seul autorisé dans le dépistage de la maladie transmise par la morsure de tiques et qui a touché 33.000 personnes en France en 2015. Problème: le test passe à côté d’environ un cas sur deux selon les plaignants. Un manque de précision qui entraîne un retard dans le diagnostic de la maladie. Or, la précocité de la prise en charge par des traitements, le plus souvent à base d’antibiotiques, est un facteur clé dans l’évolution de la pathologie et la facilité ou non de sa guérison.

Les plaignants demandent aux laboratoires la somme de 500.000 chacun euros à ceux qu'ils accusent. Et les avocats assurent qu’il ne s’agit que d’une "première vague", puisqu’au moins 500 personnes auraient fait part de leur souhait de porter l’affaire devant la justice. Et les plaintes pourraient ne pas s’arrêter aux seuls laboratoires: "La responsabilité de l'Etat et de Mme Touraine (la ministre de la Santé, NDLR) devra être engagée dans un deuxième temps. On ne peut pas admettre que pendant quatre années, avec des interpellations très claires, on n'ait pas réagi" explique l’un des avocats.

La maladie de Lyme débute en provoquant  généralement un érythème migrant (une tache indolore en forme de cible autour de la piqûre) mais en se développant elle peu toucher le système nerveux et provoquer des méningites, des paralysies faciales, et atteindre les articulations ou la peau.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les tiques ont provoqué 33.000 cas de maladie de Lyme en France en 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-