Manger beaucoup de charcuterie aggraverait les symptômes de l'asthme

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Manger beaucoup de charcuterie aggraverait les symptômes de l'asthme

Publié le 31/01/2017 à 10:55 - Mise à jour à 11:29
©Photo Flickr Creative Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les personnes consommant beaucoup de saucisson, de jambon cru ou autres, auraient plus de chances, lorsqu'elles sont asthmatiques, de voire leurs symptômes s'aggraver. Et lorsqu'elles ne le sont pas, elles peuvent quand même infliger de sérieux dégâts sur leurs voies respiratoires.

Adieu saucisson, jambon cru, coppa et autres viandes fumées. Une étude a récemment révélé que consommer de la charcuterie au moins quatre fois par semaine aggraverait les symptômes de l'asthme. Ce sont des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) qui ont tiré ces conclusions après plus de sept ans de travail, auprès de 1.000 "cobayes" dont 400 étaient asthmatiques.

C'est en réalité un additif présent dans la charcuterie qui aurait une incidence sur le système digestif et les voies respiratoires, provoquant des cancers et des inflammations. Les nitrites sont en effet présents comme agents conservateurs. Ce sont notamment eux qui donnent la couleur rose au jambon, par exemple.

Pour établir un classement dans cette étude, publiée sur la revue scientifique Thorax fin janvier, les chercheurs de l'Inserm ont étudié les comportements respiratoires de leurs patients en fonction de leur consommation de charcuterie: faible (une fois par semaine ou moins), moyenne (deux fois et demie) et forte (quatre fois).

La proportion des sondés pour lesquels les symptômes se sont aggravés ou des difficultés respiratoires se sont développées à cause de la charcuterie s'est élevée à 22% pour ceux qui en mangent beaucoup, 20% pour une consommation moyenne et enfin 14% pour une faible consommation.

En tenant compte de l'âge, de l'activité physique, du tabagisme et d'autres facteurs, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que les personnes qui mangent beaucoup de saucisson et autres charcutailles avaient un risque accru de 76% de présenter les symptômes de l'asthme. Même les patients qui n'étaient pas du tout sujet à ce type de troubles respiratoires ont pu en développer.

En octobre 2015, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait déjà mis en garde contre la charcuterie et la viande rouge car susceptible d'être cancérigènes en fonction de la consommation.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




22% des personnes sondées, étant déjà asthmatiques, ont constaté une aggravation de leurs symptômes.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-