Médecine: des singes paralysés retrouvent l'usage de leurs membres inférieures (VIDEO)

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 10 novembre 2016 - 11:12
Image
Des chercheurs ont trouvés des moyens de faire marcher des singes hémiplégiques.
Crédits
©Capture d'écran/YouTube
Des scientifiques ont permis à deux singes hémiplégiques de retrouver l'usage des membres inférieurs.
©Capture d'écran/YouTube
Un pas de plus vient d'être franchi vers les thérapies des lésions de la moelle épinière. Une équipe internationale de chercheurs a publié jeudi dans la revue "Nature" une étude qui a permis à deux singes hémiplégiques de retrouver l'usage de leurs membres inférieurs.

Un grand pas a été franchi par une équipe de scientifiques de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). La revue Nature a publié mercredi 9 une étude portant sur une expérience réalisée par un consortium international de scientifiques dirigé par Grégoire Courtine et qui a permis à deux singes hémiplégiques de retrouver l'usage de leurs membres inférieurs.

Les deux macaques volontairement paralysés suite à une lésion partielle de la moelle épinière ont été équipés de deux implants. L'un dans le cerveau et l'autre sur le centre de commande des mouvements, la moelle épinière.

Grégoire Courtine a alors expliqué: "pour mettre en place l'interface cerveau-moelle épinière, nous avons développé un système sans fil qui travaille en temps réel, et qui a permis à un primate de se comporter librement, sans la contrainte d'une électronique raccordée par des câbles. Nous avons compris comment extraire les signaux cérébraux qui encodent les mouvements de flexion et d'extension de la jambe avec un algorithme mathématique. Nous avons ensuite lié ces signaux décodés à la stimulation de zones sensibles de la moelle épinière qui induisent le mouvement de la marche".

Mais ce groupe de chercheurs n'a pas eu cette idée du jour au lendemain. En effet, depuis plusieurs années, les scientifiques testent cette nouvelle technologie sur des rats. Les animaux ont eu la moelle épinière sectionnée au niveau du thorax les rendant paraplégiques et ensuite un double traitement leur était donné. Premièrement un cocktail de molécules servant à stimuler le système nerveux, deuxièmement par le biais d'électrodes introduites sur leur épine dorsale des impulsions électriques leurs étaient administrés. Cette technique a permis aux rongeurs de retrouver l'entière motricité de leurs pattes.

La neurochirurgienne Jocelyne Bloch du Centre hospitalier universitaire de Lausanne, en collaboration avec l'EPFL, conduit également une étude de faisabilité de cette technologie, sans l'implant dans le cerveau, afin d'améliorer la marche chez des gens souffrant de lésions partielles de la moelle épinière qui affectent les membres inférieurs.

Au début du mois déjà, des scientifiques sont parvenus à trouver des moyens de soigner les lésions de la moelle épinière en observant le poisson zèbre. En effet une étude parue jeudi 3 dans la revue Science démontre que cet animal originaire d'Inde possède la capicité de régénérer sa moelle épinière après une blessure. Un don envisageable d'utiliser chez l'homme.

(Voir ci-dessous la vidéo d'explication de Grégoire Courtine sur cette technologie)

 

À LIRE AUSSI

Image
Un poisson zèbre
Lésions de la moelle épinière: le poisson zèbre donne des pistes de traitement
Des scientifiques sont parvenus à isoler le gène du poisson zèbre qui permet à cette espèce de réparer les blessures subies à la moelle épinière. La proximité entre la...
05 novembre 2016 - 13:09
Société