Médicament: mortalité suspecte autour d'un produit de dialyse

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Médicament: mortalité suspecte autour d'un produit de dialyse

Publié le 05/12/2018 à 18:06 - Mise à jour à 18:08
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'Agence nationale de sécurité du médicament a convoqué une réunion d'urgence ce mercredi après un rapport inquiétant sur un produit de dialyse contenant du citrate. Il serait à l'origine de plusieurs centaines de morts.

Est-ce le signal d'alarme d'un nouveau scandale sanitaire? L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM)  a convoqué en urgence mercredi 5 une réunion pour répondre aux inquiétudes sur un produit de dialyse contenant du citrate.

Selon un article du journal Le Monde, "des centaines de personnes dialysées pourraient avoir perdu la vie prématurément". Le "lanceur d'alerte" est le docteur Lucile Mercadal qui, dans ses travaux présentés le 3 octobre lors d'un congrès de néphrologie, s'inquiétaient d'une surmortalité de 40% chez les patients traités avec ce produit au citrate. Le quotidien précise cependant que le docteur Mercadal ne parle "pas pour autant de scandale sanitaire".

Lire aussi - Nord: on lui retire son implant contraceptif, elle perd l'usage de sa main

Sur les 47.000 Français souffrant d'insuffisance rénale terminale nécessitant une dialyse, 20% sont traités avec le produit suspecté.  Malgré les chiffres troublants publiés il y a deux mois, l'étude n'a pas été transmise à l'ANSM. L'agence s'est d'ailleurs inquiétée de la "sous-déclaration notoire des effets indésirables des produits" mis sur le marché par les industriels.

Le monde médical a déjà été récemment secoué par l'enquête internationale autour des "implant files" dénonçant l'encadrement particulièrement poreux et contournable des dispositifs médicaux et cela à l'échelle mondiale.

Voir aussi:

Implants médicaux: Le Monde déplore un recours au "secret des affaires"

Bayer arrête la commercialisation des implants de stérilisation Essure aux Etats-Unis

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le produit est utilisé dans 20% des dialyses.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-