Obésité morbide: 11 ans et près de 200 kilos, l'enfant le plus gros du monde a été opéré (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Obésité morbide: 11 ans et près de 200 kilos, l'enfant le plus gros du monde a été opéré (vidéo)

Publié le 02/06/2017 à 11:02 - Mise à jour à 11:20
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Agé de 11 ans, Arya Permana pesait, il y a peu, près de 200 kilos, poids qui faisait de lui l'enfant le plus gros du monde. Mais cet habitant de Cipurwasari (Indonésie) a subi récemment une sleeve gastrectomie qui lui a déjà permis de perdre une trentaine de kilos.

Avec près de 200 kilos sur la balance, il était il y a peu l'enfant le plus gros du monde. Prénommé Arya Permana et âgé de 11 ans, cet habitant de Cipurwasari (Indonésie) souffrait depuis son enfance d'obésité morbide, un surpoids inquiétant qui mettait sa santé et sa vie en danger. Et comme l'a expliqué sa mère au Daily Mail il y a plusieurs semaines, ses journées se suivaient et se ressemblaient. "Il ne peut faire que des petits pas sinon il perd l’équilibre. Il est toujours fatigué et se plaint d’essoufflement. Il ne fait que manger et dormir, et quand il ne fait pas ces activités, il saute dans la baignoire et y reste pendant des heures".

 

Au total, son garçon mangeait cinq repas par jour à base de riz, de bœuf, de poisson, de soupe de légumes et de galettes de soja. Et ses portions ne semblaient pas être surveillées. Selon le journal britannique, elles étaient "assez grandes pour nourrir deux adultes". Par conséquent, face à cette réalité inquiétante, l'enfant a récemment été emmené dans un hôpital de l’Ouest de Java où il a subi une sleeve gastrectomie. Pour celles et ceux qui l'ignorent, cette opération consiste à réduire la taille l'estomac en le transformant en "manchon", d'où le nom "sleeve".

En passant sur le billard, l'enfant est donc devenu le plus jeune patient à subir cette opération d'une durée de quatre heures. Et au total, il a perdu en un mois 31 kilos. A ce stade, les médecins sont confiants et espèrent qu'il va encore perdre 100 kilos en un an. Un objectif qui semble mettre en joie le principal intéressé: "je vais jouer avec mes amis dans la piscine, faire du football et du vélo", a-t-il notamment expliqué à Barcroft TV.

Pour rappel, en France, sept millions d'adultes sont obèses et environ un tiers en surpoids. En revanche, chez les enfants, ils sont respectivement 8 et 20% à connaître ses problèmes qui favorisent de nombreuses maladies (diabète, cancers, maladies cardiovasculaires...).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'enfant détenait un bien triste record.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-