Opération: on lui enlève le mauvais testicule, il obtient près d'un million d'euros en réparation

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 19 juin 2017 - 12:11
Image
Chirurgie Médecine Opération Illustration
Crédits
©OJO/Rex Reatures/Sipa
Un chirurgien a été condamné après avoir sectionné en 2013 le mauvais testicule de son patient.
©OJO/Rex Reatures/Sipa
Aux Etats-Unis, lors d'une opération chirurgicale, un urologue a sectionné le testicule gauche d'un homme de 54 ans alors qu'il souffrait de douleurs chroniques dans le droit. La victime a obtenu 810.000 euros de dommages et intérêts.

Une erreur médicale de plus. Aux Etats-Unis, lors d'une opération chirurgicale, un urologue a sectionné le testicule gauche d'un homme de 54 ans alors qu'il souffrait de douleurs chroniques dans le droit. C'est à son réveil que le patient a appris la mauvaise nouvelle.

Les faits remontent au mois de juin 2013. Souffrant de graves douleurs depuis plus de 15 ans, le quinquagénaire souhaitait en finir et avait donc décidé d'aller consulter le Dr Valley Spenceur au J.C Blair Memorial Hospital en Pennsylvanie. Sur place, le praticien de 77 ans lui avait alors conseillé de se faire retirer le testicule, à l'origine de ses maux. Seulement voilà: au moment de l'opération, le chirurgien avait fait l'erreur de sectionner le mauvais.

Désormais, le patient souffre toujours. Et s'il souhaite se faire opérer de l'autre testicule, il devra suivre une hormonothérapie toute sa vie afin d'avoir assez de testostérone dans le corps. "Steven souhaitait atténuer sa douleur. Quatre ans plus tard, il continue à souffrir. Les douleurs sont même plus fréquentes", a déclaré l'avocat de la victime lors du procès au site PennLive précisant qu'il avait développé une "peur invalidante" des médecins.

Suite à quoi, le verdict est tombé et les membres du jury ont décidé de condamner le Dr Valley Spencer et son hôpital à verser 810.000 euros de dommages et intérêts au patient. Ils ont notamment retenu "l’irresponsabilité désinvolte" de l'urologue qui, désormais, n’exerce plus la chirurgie.

Ce n'est pas la première fois ces dernières semaines qu'une erreur médicale est recensée. En mai dernier, un petit garçon atteint d'un problème intestinal avait été opéré en urgence. Sauf que malheureusement, les médecins avaient commis une erreur incompréhensible en se trompant de côté. L'enfant de 18 mois avait subi une anesthésie et une incision dans le ventre totalement inutile et avait été réopéré dès le lendemain.

À LIRE AUSSI

Image
Védécé, jeune interne de 27 ans, a choisi l'humour et la BD pour dénoncer les dérives de l'hôpital d
Reims: le petit garçon souffre d'une hernie de l'intestin du côté droit, les médecins l'opèrent du côté gauche
En mai dernier, un petit garçon a été atteint d'un problème intestinal à opérer en urgence. Malheureusement, les médecins ont commis une erreur incompréhensible en se ...
18 juin 2017 - 10:44
Société
Image
Chirurgie médecine bloc opératoire
Erreurs médicales: un livre pour informer les victimes
Dans un ouvrage à paraître ce mardi, intitulé "Le livre noir de la médecine", le médecin Dominique-Michel Courtois et son fils l'avocat Philippe Courtois pointent du d...
12 avril 2016 - 19:49
Société
Image
Les urgences.
Amputée des quatre membres à la suite d'un avortement, elle raconte l'enfer qu'elle a vécu
En bonne santé lors de son arrivée au CHU de Bordeaux en 2011 pour une Interruption volontaire de grossesse (IVG), Priscilla, 36 ans, ressort avec une infection nosoco...
13 février 2017 - 16:51
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don