Pas de certificat médical pour le retour à l’école

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Pas de certificat médical pour le retour à l’école

Publié le 14/09/2020 à 10:55
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le Conseil de l’ordre des médecins a mis les choses au point dans un communiqué en assurant que les établissements scolaires n’ont pas à réclamer de certificat médical.
 
Médecins généralistes et pédiatres submergés, parents perdus quant aux procédures à suivre, enseignants et chefs d’établissement qui ne savent pas, non plus à quel saint se vouer… Il faut bien le dire, c’est la cacophonie dans les écoles (et collèges et lycées), et parfois (souvent) pour de simples rhumes.
 
Le Conseil de l’ordre des médecins a donc pris la parole – ou plutôt la plume. Dans un communiqué, il se déclare alerté par des collègues sur « des pressions qu’ils subissent pour rédiger des certificats médicaux de non contre-indication au retour à l’école pour des enfants porteurs de symptômes évocateurs de la Covid-19 ».
 
Avis médical
 
S’appuyant sur le protocole sanitaire du ministère de l’Education nationale, l’organisme rappelle qu’un tel certificat ne peut être exigé.
 
« Une telle demande des établissements ne repose sur aucune obligation législative ou réglementaire »
 
Demandant au ministère de « le rappeler aux rectorats, aux établissements et aux enseignants », le Conseil de l’ordre souligne en outre qu’un avis médical n’est aucunement un document écrit mais « des conclusions données oralement aux parents à la fin d’une consultation ».
 
Le site du ministère précise en effet que le retour à l’école d’un enfant « présentant des symptômes évocateurs », peut se faire après avis médical ou après un délai de 14 jours, désormais 7 depuis les annonces du premier ministre, vendredi. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les médecins et pédiatres submergés par les visites d'enfants présentant des "symptômes évocateurs"

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-