Plus d'une heure de sieste multiplie les risques de diabète, affirme une étude

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Plus d'une heure de sieste multiplie les risques de diabète, affirme une étude

Publié le 15/09/2016 à 11:28 - Mise à jour à 11:45
©Victor/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les personnes faisant des siestes de plus de 40 minutes auraient plus de chance de développer un diabète de type 2. Ce risque atteint même +45%, si les siestes durent plus de 60 minutes.

La sieste est bonne pour la santé à condition de ne pas en abuser, d'après une étude réalisée par quatre chercheurs japonais de l'université de Tokyo et présentée le 15 septembre lors du congrès de l'Association européenne pour l'étude du diabète (EASD) en Allemagne. Elle n'a toutefois pas encore été publiée dans une revue scientifique et a même été mise en doute par une série d'experts indépendants.

Cette recherche affirme que les personnes faisant des siestes de plus de 40 minutes courent un risque élevé de diabète de type 2, par rapport à celles qui n'ont font pas, risque qui s'accroît encore plus au-delà de 60 minutes. Pour rappel, le diabète cause 30.000 décès en France chaque année.

Ce diabète (type 2) ne permet plus à l'organisme de réguler le niveau de sucre dans le sang. Si cette maladie n'est pas soignée, l'hyperglycémie quelle provoque provoquen de graves problèmes de santé comme la cécité ou des problèmes cardio-vasculaire. Le diabète de type 2 représente plus de 85% des cas de diabète à travers le monde (100 millions de diabétiques sur Terre).

Même si faire la sieste est une institution dans beaucoup de pays sur la planète cette étude tend à prouver qu'il ne faut pas en abuser. Les siestes n'excédant par les 40 minutes quant à elles ne provoquent pas directement de diabète d'après cette observation scientifique.

"Cette étude ne prouve pas à coup sûr que la sieste pendant la journée provoque le diabète, mais seulement qu'il y a une association entre les deux qui doit être étudiée dans des recherches ultérieures" a appuyé l'EASD dans le communiqué de presse présentant l'étude.

Paul Pharoah, professeur d'épidémiologie du cancer à l'université de Cambridge a ainsi affirmé après la sortie de cette étude qu'il pourrait avoir un "lien de causalité inverse: une pratique de la sieste dans la journée causée par un diabète non diagnostiqué".

Les quatre chercheurs ont compilé les résultats de plus de 21 enquêtes concernant 300.000 personnes et n'ont par contre pas trouvé d'évidence entre les siestes et les problèmes d'obésité, un lien qui était jusque-là suspecté.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le diabète est la première cause d'amputation (syndrome du "pied diabétique")

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-