Pourquoi trop dormir est dangereux pour la santé

Pourquoi trop dormir est dangereux pour la santé

Publié le 10/08/2018 à 13:05 - Mise à jour à 13:10
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une équipe de chercheurs britanniques a établi qu'un excès de sommeil avait des effets néfastes sur la santé. Selon les résultats de leur étude, publiée début août, dormir plus de 8 heures par nuit augmenterait le risque de mort précoce.

Après avoir lu ça, vous aurez sans doute envie (au moins momentanément) de dire adieu à votre grasse matinée du week-end.

Selon une récente étude publiée dans la revue scientifique Journal of the American Heart Association, dormir plus de 8 heures par nuit augmenterait le risque de mort précoce.

Des scientifiques d'une université britannique ont en effet fait des recherches pour déterminer s'il y avait un lien entre excès de sommeil et développement de maladies cardio-vasculaires ou risque d'accidents vasculaires cérébraux. Et la réponse est oui.

Selon eux, dormir 10 heures par nuit (de manière habituelle) augmenterait de 30% les risques de mourir prématurément d'un AVC ou d'une pathologique cardio-vasculaire, par rapport aux personnes qui ont un rythme de sommeil régulier autour de 7 à 8 heures par nuit.

Lire aussi: dormir moins longtemps pour dire adieu aux cauchemars

Ces durées sont évidemment valables pour les personnes adultes puisque les enfants et les adolescents ont des besoins en sommeil bien plus importants.

Les chercheurs ont aussi établi (en récoltant les données de nombreuses études sur une très large période, entre 1970 et 2017) que dormir plus de 10 heures par nuit augmenterait de 56% les risques de décéder d'un AVC et de 49% ceux de succomber à une maladie cardio-vasculaire.

Attention toutefois à ne pas manquer de sommeil et à bien respecter les recommandations de sommeil pour votre tranche d'âge, puisque ne pas dormir assez est aussi très dangereux pour la santé.

Et aussi:

Dormir près du ventilateur pour se rafraîchir la nuit? Mauvaise idée

Mieux vaut dormir sans culotte, découvrez pourquoi

Sommeil: dormir plus de 9 heures par nuit, un signe avant-coureur d'Alzheimer?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Trop dormir augmenterait le risque de mort précoce.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-