Préhistoire: des chercheurs démontrent que les hommes de Néandertal consommaient déjà "de l'aspirine"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Préhistoire: des chercheurs démontrent que les hommes de Néandertal consommaient déjà "de l'aspirine"

Publié le 09/03/2017 à 14:53 - Mise à jour à 15:41
©Pierre Andrieu/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L’homme de Néandertal, cousin disparu de l'Homo sapiens, se soignait déjà à l’aspirine il y a 48.000 ans, en mangeant des bourgeons de peuplier qui libèrent une substance aux propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Cette découverte a été réalisée grâce à l'analyse du tartre retrouvé sur des fossiles.

Les dents des hommes de Néandertal n'ont pas fini de livrer tout leurs secrets. Dans une étude publiée dans la revue Nature mercredi 8, des chercheurs ont expliqué que ces hommes préhistoriques, disparus au profit de l'Homo sapiens, avaient une véritable science des soins.

Cette découverte a été réalisée par une équipe internationale de chercheurs qui a étudié le tartre dentaire de quatre fossiles d'hommes de Neandertal. Retrouvés en Belgique (grotte de Spy) et en Espagne (site d'El Sidron). Ces restes datent de 42.000 et 50.000 ans.

En effet, la plaque dentaire est une source de ressources inépuisables pour les scientifiques: elle capture les micro-organismes de la bouche, les agents pathogènes de l'appareil respiratoire et digestif mais aussi de petits morceaux de nourriture coincés dans les dents. Lorsqu'elle se minéralise, elle se transforme en tartre. "L'analyse génétique de l'ADN +enfermé+ dans la plaque dentaire représente une fenêtre unique sur le mode de vie de l'homme de Neandertal", a souligné Laura Weyrich, de l'Université d'Adélaïde (Australie).

L'un des fossiles a particulièrement attiré l'attention des scientifiques. Il s'agit de restes de dentition d'un jeune adulte néandertalien trouvé dans la grotte d'El Sidron. Il souffrait d'un abcès dentaire encore visible sur sa mâchoire. Il apparaît que des résidus de bourgeons de peupliers ont été découverts dans le tartre de sa dentition.

L'homme de Néandertal mangeait en effet du peuplier qui libère une substance aux propriétés anti-inflammatoires et antalgique, ont souligné les chercheurs. L’arbre contient le principe actif de l’aspirine, l’acide salicylique, qui n’a été découvert qu’en 1829.

"Apparemment, les hommes de Néandertal connaissaient bien les plantes médicinales, leurs propriétés anti-inflammatoires et anti-douleurs et semblent s'être automédiqués", a déclaré Alan Cooper, directeur du Centre Australien pour l'ADN ancien (ACAD) de l'Université d'Adélaïde.

L'homme de Neandertal, du genre Homo comme l'homme moderne, est apparu il y a environ 300.000 ans en Eurasie et s'est éteint il y a environ 30.000 ans.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cette découverte a été réalisée par une équipe internationale de chercheurs qui a étudié le tartre dentaire de quatre fossiles d'hommes de Neandertal.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-