Quand les tests antigéniques sèment la panique dans un village ardéchois

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Quand les tests antigéniques sèment la panique dans un village ardéchois

Publié le 24/12/2020 à 10:17
Pedro PARDO / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le réveillon de Noël a bien failli être sacrément gâché dans un petit village ardéchois : samedi dernier, 25 habitants (sur 42) ont été testés positifs à la Covid.
 
Une quarantaine de citoyens de cette commune de 260 âmes se sont bien rendus à la salle municipale pour participer au dépistage massif organisé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. 
 
Le maire en tête, ils se sont soumis à des tests antigéniques, qui se sont soldés par des résultats positifs pour 25 d’entre eux, une demi-heure plus tard.
 
Vent de panique sur Rochepaule ! Plus de la moitié des habitants testés infectés ? Comment est-ce possible ?
 
Présents sur les lieux, des sapeurs-pompiers de la commune commencent à douter. Ils sont cinq à se faire retester, par une infirmière venue de la ville voisine, pour des résultats cette fois négatifs. 
 
Ni une ni deux, dès le lendemain, le premier magistrat prend quelques administrés positifs sous le bras et les entraîne à Annonay pour un second test, un PCR cette fois. La quinzaine de volontaires, dont trois conseillers municipaux, reviennent tous négatifs. 
 
A Rochepaule, c’est le soulagement, mais aussi un questionnement, et une certaine inquiétude pour le maire, Jean-Marie Fautry :
 
« L’épisode a créé des doutes dans l’esprit des gens par rapport au test. Il y aura une incidence sur la vaccination »
 
Une majorité de faux positifs
 
D’autant que la mésaventure s’est reproduite ailleurs, cette fois en Drôme, à Saillans. 26 personnes ont été testés positives sur 65 dépistées, dont le maire, trois autres élus, la secrétaire de mairie…
Là encore, des tests PCR ont réfuté le diagnostic des tests antigéniques. 
 
Est-ce étonnant ? En réalité pas vraiment. Une étude du réseau de laboratoires Biogroup a révélé, le 20 décembre, 63% de faux positifs sur 339 personnes ayant réalisé un test antigénique et qui ont souhaité confirmer le résultat par un test PCR.
 
L’étude menée entre le 23 novembre et le 15 décembre sur 1666 patients dans toute la France donne en parallèle 8,3% de faux négatifs. 
 
Au-delà de la fiabilité des tests antigéniques, se pose aussi la question de leurs conditions d’utilisation. On sait par exemple qu’ils doivent être réalisés à une certaine température, et certainement pas dans le froid hivernal, sous un barnum. 
 
 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les tests rapides ? Pas si fiables !

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-