Recrudescence de la varicelle en France: danger pour les adultes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Recrudescence de la varicelle en France: danger pour les adultes

Publié le 01/05/2015 à 13:24 - Mise à jour à 18:47
©Thomas Netsch/Wikimedia Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Poussée de varicelle en France métropolitaine. Selon le réseau Sentinelles chargé de la surveiller, cette maladie infantile très contagieuse est recensée au-dessus de la moyenne habituelle dans neuf régions de France.

Alerte à la varicelle! Cette maladie contagieuse, relativement banale chez l'enfant mais qui peut être dangereuse à partir de l'adolescence et à l'âge adulte, connaît une poussée inhabituelle en France.

Le réseau Sentinelles, qui dépend de l’Institut national de santé et de la recherche médicale (Inserm) et surveille cette maladie depuis 1990, a fait état dans son dernier bulletin hebdomadaire d'une "activité forte" de la maladie sur le territoire métropolitain pour la semaine du lundi 20 mai, avec 44 cas pour 100.000 habitants (contre 36 et 31 les deux semaines précédentes).

Dans le détail, "douze foyers régionaux ont été observés" pour cette dernière semaine: neuf "d'activité forte" en Pays-de-la-Loire (104 cas pour 100.000 habitants), Champagne-Ardenne (99), Corse (76), Haute-Normandie (67), Ile-de-France (64), Franche-Comté (62), Bretagne (55), Basse-Normandie (47) et Midi-Pyrénées (41), et trois "d'activité modérée" en Provence-Alpes-Côte-d’Azur (35), Rhône-Alpes (33) et Lorraine (28).

La varicelle est une maladie infectieuse avec éruption cutanée, très contagieuse et courante chez les enfants. "Elle est due au virus varicelle-zona (VZV) qui appartient au groupe des herpès-virus. Elle sévit de façon épidémique à la fin de l'hiver et au début du printemps", rappelle l'Assurance-maladie.

Chaque année, on compte en France près de 700.000 cas de varicelle (90% ont moins de 10 ans), 3.000 hospitalisations (75% ont moins de 10 ans) et 20 décès (30% ont moins de 10 ans), selon l'Institut national de veille sanitaire (InVS), qui souligne que "ces données reflètent le caractère fréquent et le plus souvent bénin de la maladie, mais aussi la gravité de la varicelle augmentant avec l’âge".

La transmission du virus de la varicelle se fait par voie respiratoire, par inhalation de gouttelettes de salive émises par une personne malade ou par contact direct avec les lésions cutanées. Une personne est contagieuse 24 à 48 heures avant l'apparition des rougeurs et pendant environ une semaine, c'est-à-dire jusqu'à ce que les vésicules ou bulles soient sèches et forment une croûte.

La contamination par une personne malade est suivie d'une période d'incubation de 10 à 21 jours pendant laquelle la victime, généralement un enfant, n'a pas de symptôme. Puis l'enfant présente les symptômes suivants: une fièvre modérée jusqu'à 38°C, avec des maux de tête éventuels; des rougeurs surélevées de la peau sur lesquelles apparaissent rapidement des vésicules ou des bulles (de trois à quatre millimètres de diamètre, remplies d'un liquide clair qui se trouble rapidement); de fortes démangeaisons cutanées.

La guérison intervient quand "les vésicules sèchent et forment une croûte brunâtre. À ce moment, elles ne sont plus contagieuses. Au sixième jour environ, la croûte tombe et laisse une tache rosée qui disparaît sans laisser de séquelles, sauf en cas de grattage. La guérison est obtenue en 10 à 12 jours et l’enfant peut retourner en collectivité", rappelle l'Assurance-maladie.

"En général, les personnes qui ont eu la varicelle dans leur enfance sont immunisées. Elles sont protégées contre cette maladie, mais le virus n'est pas éliminé complètement. Il reste donc présent en petite quantité dans l'organisme, au niveau des ganglions nerveux. Chez 15 à 20% des personnes, il peut se réactiver dans les nerfs de la peau et s'exprimer sous la forme d'un zona" et, dans certains cas, déclencher des formes graves de la maladie (chez les personnes souffrant de déficit immunitaire), des impétigos (maladie de la peau) ou des pneumopathies (atteintes pulmonaires).

Les autorités sanitaires rappellent que "la prise d’aspirine est formellement contre-indiquée au cours de la varicelle".

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Disgracieuse, la varicelle est la plupart du temps inoffensive pour les enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-