Rennes: épidémie de gale dans une école maternelle

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 04 juillet 2018 - 19:20
Image
Les vacances sont souvent synonymes de stress pour les parents d'un enfant handicapé, qui ne savent pas encore s'il pourra bien faire sa rentrée à l'école
Crédits
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
Une dizaine d'élèves d'une école maternelle de Rennes ont été victimes d'une épidémie de gale.
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
Une dizaine d'élèves de l'école maternelle Jules-Isaac de Rennes sont atteint de la gale. L'épidémie fait rage depuis plusieurs semaines déjà et l'établissement a pris des précautions.

L'école maternelle Jules-Isaac de Rennes est le théâtre d'une épidémie de gale depuis plusieurs semaines. Une dizaine d'élèves ont présenté les symptômes de la maladie infectieuse et l'établissement a pris des mesures pour éviter sa propagation.

L'école maternelle ne va cependant pas fermer ses portes, en tout cas pour l'instant, a indiqué Ouest France ce mercredi 4.

La maladie est causée par un parasite microscopique et provoque de fortes démangeaisons, particulièrement la nuit, sur le ventre, les aisselles ou entre les doigts.

A voir aussi: Epidémie de varicelle - les régions les plus touchées

"En ce qui concerne l’école Jules-Isaac, c’est une petite épidémie, avec une dizaine de cas seulement sur 300 élèves", a tempéré Thomas Billebeaud, président de l'association de parents d'élèves de l'établissement qui accueille des enfants scolarisés en maternelle et en primaire.

Les familles et enseignants ont été prévenus par l'Agence régionale de santé (ARS) lors d'une réunion qui s'est tenue lundi 2. "Notre priorité, c'est d'éviter la psychose parmi les parents", a ainsi indiqué Thomas Billebeaud.

Si l'établissement reste ouvert, tous les enfants scolarisés vont devoir "prendre le traitement préventif en même temps", pour empêcher que l'épidémie ne dure.

Pour éviter la propagation de la maladie infectieuse, de nombreuses mesures ont été prises par l'école.

"Par exemple, des vêtements oubliés ont été rassemblés, puis enfermés dans des sacs plastiques". Chez les familles des élèves, le linge de maison doit aussi être minutieusement lavé et désinsectisé.

Samedi 30 juin, la fête de l'école s'est d'ailleurs tenue sans aucun problème et tous les participants ont pu fêter la fin de l'année scolaire comme il se doit.

À LIRE AUSSI

Image
Le "reste à charge zéro" pour les soins dentaires, optiques et auditifs, baptisé "100% santé", va entrer en vigueur progressivement d'ici 2021
Epidémie de varicelle: les régions les plus touchées
L'épidémie de varicelle s'est renforcée au mois de juin. Et si elle est bénigne chez l'enfant dans la majorité des cas, elle présente des risques non négligeables pour...
26 juin 2018 - 12:40
Lifestyle
Image
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l'OMS, à Genève en Suisse, le 18 mai 2018
Ebola: l'épidémie n'est pas "actuellement" une urgence, selon l'OMS
L'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo n'est pas actuellement une urgence de portée internationale, a annoncé vendredi l'OMS, estimant que la situation...
18 mai 2018 - 18:31
Image
Une campagne de prévention contre la fièvre Lassa à Irrua, au Nigeria, le 6 mars 2018
Les épidémies au Nigeria, potentielle "bombe à retardement"
Un nouvel épisode de fièvre d'Ebola s'est déclaré en RDC, à plusieurs milliers de kilomètres d'Abuja. Et pourtant il inquiète les autorités du Nigeria, pays particuliè...
10 mai 2018 - 17:43