Roselyne Bachelot, positive à la Covid, avait reçu sa première dose de vaccin

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Roselyne Bachelot, positive à la Covid, avait reçu sa première dose de vaccin

Publié le 22/03/2021 à 16:08 - Mise à jour à 17:14
Ludovic Marin / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

A 74 ans, la ministre de la Culture a été testée positive à la Covid ce samedi 20 mars. 

« À la suite de symptômes respiratoires, j’ai fait un test qui confirme que je suis positive au Covid », pouvait-on lire sur twitter. « À l’isolement, je vais aménager mon programme pour la semaine qui vient. Je ne manquerai pas de vous donner des nouvelles régulièrement ! ». 

La veille, elle avait remis la Légion d’honneur à Michel Sardou, qui aujourd’hui a déclaré s’être isolé avec son épouse.

Ce 22 mars 2021, le site franceinfo publie un article selon lequel les médecins ont indiqué à Roselyne Bachelot que la contamination était antérieure à sa première dose de vaccin. A 74 ans, elle faisait évidemment partie des personnes prioritaires pour la vaccination.

Peu d’information ont filtré sur les symptômes ou le traitement administré à la ministre.  Pas plus d’ailleurs que les traitements qui avaient été pris par Brigitte et Emmanuel Macron lors de leur contamination Covid en décembre dernier.  Rappelons que lors du Covid de l’ancien président Trump, ses bulletins médicaux et traitements utilisés avaient été publiés, une approche différente aux Etats-unis. A ce jour nous ne savons toujours pas si Brigitte Macron a été vaccinée ou pas, tout en rappelant que les fabricants de vaccins recommandent de ne pas se faire vacciner dans une période de 3 mois après avoir eu la Covid.

Le secret médical est bien sûr là pour consacrer la confidentialité de la relation patient_médecin. Cependant à l’heure où le ministre de la Santé Véran se fait vacciner sous les yeux des caméras pour montrer l’exemple ou que le premier ministre Castex l’a fait avec le vaccin AstraZeneca pour rassurer les Français, on est en droit de se demander pourquoi le traitement de Mme Bachelot ou du couple présidentiel ne devrait pas faire état de plus de transparence pour rassurer.

Rappelons que le gouvernement prône depuis l’an passé la solution « rester à la maison, prenez du doliprane et appelez le 15 en cas de danger » car d’après ces mêmes personnes « il n’y a pas de traitement précoce contre la Covid ».  Pourtant pas plus tard que vendredi 19 mars, le ministre Véran déclarait qu’une antibiothérapie pourrait être administrée.

Un début de changement de doctrine qui intervient bien tard pour les patients qui n’ont pas été traités et qui arrive au moment ou certains médecins, comme le Dr Maudrux, s’étonnent du sort réservé à l’ivermectine comme traitement précoce contre la Covid.

Roselyne Bachelot n'a pas été hospitalisée.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Roselyne Bachelot avait reçu sa première dose de vaccin.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-