Royaume-Uni : les Français et les routiers autorisés à rentrer pour les fêtes

Royaume-Uni : les Français et les routiers autorisés à rentrer pour les fêtes

Publié le 23/12/2020 à 10:29 - Mise à jour à 10:30
JUSTIN TALLIS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
A partir de ce mercredi matin, les voyages sont de nouveau possibles, en particulier pour les Français habitant au Royaume-Uni et désirant passer les fêtes en famille. Sous condition d’un test négatif.
 
Côté britannique, le port de Douvres a annoncé sa réouverture mardi soir, après qu’un accord ait été trouvé entre la France et le Royaume-Uni. Des milliers de chauffeurs routiers y sont bloqués depuis dimanche, date à laquelle les frontières se sont refermées après la découverte d’un variant du coronavirus.
 
Qui est autorisé à rentrer en France ?
 
Les ressortissants français souhaitant passer les fêtes en famille peuvent rentrer en France, de même que les ressortissants britanniques ou d’un pays tiers résidant habituellement en France, dans l’Union européenne ou dans l’Espace européen. 
 
Le communiqué publié mardi soir par Jean Castex précise également que ceux qui « doivent effectuer des déplacements indispensables », dont les chauffeurs routiers donc, sont concernés par l’accord, qui court jusqu’au 6 janvier.
 
Dans quelles conditions ?
 
Obligation est faite aux voyageurs de présenter un test au Sars-Cov-2 négatif de moins de 72 heures aux compagnies aériennes, maritimes ou ferroviaires. Ce n’est pas si simple dans une Grande-Bretagne en partie reconfinée, et où les tests ne sont gratuits que pour les personnes présentant des symptômes. 
 
La France avait dans un premier temps parlé d’un test PCR, mais les routiers tout au moins peuvent se contenter d’un test rapide (antigénique) et « sensible à la nouvelle souche du virus ».
 
Les chauffeurs routiers qui seront testés positifs devront se soumettre à une quarantaine de dix jours. Ils seront pris en charge par les autorités britanniques. 
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Quelque 4000 camions sont bloqués au port de Douvres

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-