Sages-femmes, orthophonistes, infirmiers-anesthésistes: les diplômes revalorisés au grade de master

Sages-femmes, orthophonistes, infirmiers-anesthésistes: les diplômes revalorisés au grade de master

Publié le 18/12/2014 à 13:01 - Mise à jour à 16:07
©Augier Pierre/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Les formations des sages-femmes, infirmiers-anesthésistes et orthophonistes pourront désormais bénéficier du grade de master. Cette première victoire s'accompagnera d'une revalorisation de leur salaire au printemps.

Après des années de revendications et plusieurs mois de grève, les sages-femmes ont remporté leur première victoire. Leur formation pourra désormais bénéficier du grade de master (correspondant à cinq années d'études, NDLR). Si ces dernières ont déjà obtenu ce statut en 2013, il devient effectif seulement maintenant, le décret étant paru au Journal Officiel (JO) du mercredi 17 décembre. Il prévoit également la même réforme pour la formation des infirmiers-anesthésistes et des orthophonistes.

Signée par les ministres de l'Education nationale, des Affaires sociales et par la secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement supérieur, cette loi vise notamment à harmoniser les niveaux reconnus dans l'espace européen (licence-master-doctorat). De plus, les étudiants concernés demandaient cette reconnaissance depuis 2011 car leurs études durent de fait cinq années.

Les sages-femmes qui ont également dénoncé pendant longtemps un salaire trop bas, pourront bientôt, si tout se passe bien, gagner leur deuxième bataille. Une revalorisation salariale, négociée au printemps, doit encore faire l'objet d'un décret, de même que le nouveau statut médical obtenu pour les sages-femmes hospitalières.

Les sages-femmes diplômées à l'issue de l'année universitaire 2014-2015 verront leur diplôme d'Etat reconnu au niveau master, indique le décret. Pour les orthophonistes, cette reconnaissance interviendra à l'issue de l'année universitaire 2017-2018, et dès septembre 2014 pour le diplôme d'Etat d'infirmier-anesthésiste.

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La formation des sages-femmes est revalorisée au grade de Master.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-