Saturation des hôpitaux : L’hôpital de Villefranche-sur-Saône tire la sonnette d’alarme

Saturation des hôpitaux : L’hôpital de Villefranche-sur-Saône tire la sonnette d’alarme

Publié le 25/10/2020 à 20:11 - Mise à jour à 20:13
Hôpital Nord-Ouest de Villefranche sur Saone
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

L’Hôpital de Villefranche-sur-Saône est au bord de la saturation, et alerte les pouvoirs publics mais aussi la population pour éviter le pire.

Depuis plusieurs jours, la région Auvergne Rhône Alpes est devenue le nouvel épicentre de l’épidémie de coronavirus. Tous les indicateurs sont au rouge, et des médecins de la région ont même lancé un appel au gouvernement pour imposer le couvre-feu dès 19h00 et un confinement le week-end.

Une situation plus que tendue à l’hôpital de Villefranche sur Saône

L’hôpital Nord-Ouest de Villefranche sur Saône (69) expliquait ainsi avoir suspendu  les visites des patients hospitalisés, ainsi que les visites dans les EHPAD, dont l’établissement a la charge. Cette décision était prise pour assurer la  « (…) protection vis-à-vis de nos patients, nos personnels, des accompagnants et des visiteurs eux-mêmes. »

Dans un communiqué de presse publié le jeudi 22 octobre , le ton était bien plus inquiétant

« L’Hôpital Nord-Ouest sature. (…) notre situation est alarmante »  

 Listant les différentes mesures prises depuis la mi-septembre, l’établissement de Villefranche confirmait avoir déprogrammé l’ensemble de la chirurgie non urgente depuis le 19 octobre. Malgré plus de 200 recrutements depuis juin et le report des congés du personnel soignant, l’’établissement reconnait éprouver avoir toutes les difficultés à faire face à une telle situation. Avec un nombre de patients Covid équivalent à celui du début avril, l’Hôpital Nord-Ouest s’inquiète des nouveaux cas à venir. Avec un taux d’incidence élevé (650 dans le département du Rhône bien au-dessus du seuil de 250), les hospitalisations vont continuer à s’accroitre dans les prochains jours.

« De toute urgence, nous avons besoin d’aide « 

Le communiqué appelle des renforts en termes de personnel, mais invite aussi la population à participer, en respectant scrupuleusement les gestes barrières et en adoptant « toutes les dispositions nécessaires (…) pour faire barrage au virus ».

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'hôpital de Villefranche sur Saône tire la sonnette d'alarme

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-