Températures caniculaires : des gestes simples pour rester en bonne santé

Auteur(s)
Marc Antognetti pour FranceSoir
Publié le 21 août 2020 - 18:48
Image
Fiche de conseils à suivre en cas de fortes chaleurs ou de canicule pour les personnes âgées, enfants et adultes, selon le ministère de la Santé
Crédits
© Cléa PÉCULIER / AFP
Températures caniculaires : des gestes simples pour rester en bonne santé
© Cléa PÉCULIER / AFP

Avec de nouveaux pics de température attendus, il est essentiel de prendre soin de soi et des personnes fragiles. Ainsi de nombreuses instructions à suivre sont délivrées chaque année par les autorités sanitaires afin de réduire les risques pour notre santé. Pourquoi les suivre ? Sont-elles indispensables ?

Lors d’épisodes de fortes chaleurs, notre corps est mis à rude épreuve. Nos organes sont les premiers touchés par ces changements de température. Comme la nature est bien faite, notre corps possède un système de thermorégulation (Hypothalamus) qui permet de répondre à ce changement. Cependant ce système ne peut pas fonctionner indéfiniment si nous ne lui apportons pas l’aide dont il a besoin.

 

Des gestes simples

En France, après la canicule de 2003, un plan national canicule a été mis en place. Celui-ci prévoit notamment des actions de communication visant à rappeler les « actions préventives individuelles à mettre en œuvre ». Ainsi il est rappelé qu’il est important de boire suffisamment d'eau, de se mettre à l'abri de la chaleur, et de ne pas faire d'exercice physique intense. Mais pourquoi faire tout cela ?

Lors d’une augmentation des températures, les capteurs de température situés dans nos organes périphériques, comme la peau ou les muscles, transmettent une information à l’hypothalamus qui va être intégrée et traitée. Celui-ci déclenche une réponse physiologique visant à ramener la température corporelle vers des valeurs normales. La production de sueur en est un exemple. En s'évaporant, elle permet de dissiper la chaleur, au niveau de la peau et des extrémités du corps. Cette réponse, bien que très efficace peut nécessiter jusqu'à 2 litres d'eau par heure. De ce fait, si l'on ne s’hydrate pas suffisamment, nous risquons de perdre cette capacité de transpirer et donc de se rafraîchir.

 

Un risque majeur pour les organes

Au niveau cardiovasculaire, lors de fortes chaleurs, le flux sanguin se déplace des organes centraux vers les organes périphériques pour qu'il puisse s'y refroidir. De ce fait, de nombreux organes comme l’intestin reçoivent moins de sang et voient leur bon fonctionnement altéré (entrainant parfois des vomissements). Cette redistribution du flux sanguin associée à la perte d'eau par la transpiration provoque une chute de la tension artérielle pouvant entraîner un évanouissement. Pour tenter de compenser, les battements du cœur s'accélèrent. Au niveau cérébral, les voies cognitives peuvent être dérégulées, ce qui peut provoquer des altérations émotionnelles, telles qu'une augmentation de l'anxiété ou des maux de tête. Pour compenser, le corps augmente la fréquence de la respiration, rafraîchissant ainsi le sang qui part au cerveau, par des mécanismes de refroidissement de surface et d'échange de chaleur.

Il est donc primordial d’écouter son corps, de boire de l’eau et de ne pas négliger les instructions données par les autorités sanitaires en période de canicule. Ne pas les suivre équivaut à amener son corps aux limites de la physiologie humaine ce qui peut avoir des conséquences potentiellement fatales.

 

Marc Antognetti, contributeur FranceSoir est pharmacien et spécialiste en droit de la santé et droit européen. Apporter le regard d'un professionnel de santé sur des sujets en rapport avec la Santé est clé pour informer.

 

À LIRE AUSSI

Image
Jean-François Toussaint
Covid-19 : Redonner aux Français le goût et les capacités de vivre, Jean-François Toussaint
TRIBUNE de Jean-François Toussaint, Professeur de physiologie à l’université de Paris, Directeur de l’IRMES.« Ce qui précipite si facilement les hommes vers les mouvem...
21 août 2020 - 13:39
Opinions
Image
La guerre des vaccins
Guerre du Vaccin - Etats-Unis, Russie, Chine, UE - il faut éliminer le soldat hydroxychloroquine
ANALYSE : Depuis la course à la conquête de l’Espace, rarement une guerre n’a été aussi internationale et géopolitique.  Aujourd’hui la Russie, la Chine et l’Inde ont ...
12 août 2020 - 19:56
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.