Tinder se mobilise auprès de ses utilisateurs pour le don d'organes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Tinder se mobilise auprès de ses utilisateurs pour le don d'organes

Publié le 14/12/2015 à 16:54 - Mise à jour à 17:14
Jeff Blackler/REX Shutt/SIPA
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'application de rencontres par géolocalisation Tinder s'est associée au service de santé publique britannique (NHS) afin de sensibiliser ses utilisateurs au don d'organes. Ces derniers se verront proposer de s'inscrire sur le registre des donneurs lorsqu'ils surferont sur l'application.

Tinder proposera bientôt à ses utilisateurs de devenir donneurs d'organes. L'application de réseautage social a en effet noué un partenariat avec le service de santé publique britannique (NHS) pour promouvoir le don d'organes auprès des jeunes.  

Chaque fois que les utilisateurs approuveront ou rejetteront des profils en balayant l'écran de leur Smartphone avec leur doigt, ces derniers se verront proposer de s'enregistrer comme donneur d'organes auprès du NHS, a annoncé la société ce lundi.

"Si seulement il était aussi facile pour ceux qui ont besoin d'un organe qui sauvera leur vie, de trouver un donneur" que de rencontrer un(e) partenaire. "S'inscrire prend seulement deux minutes, autant qu'il faut pour faire glisser quelques profils sur Tinder". 

Cette campagne de sensibilisation sera mise en avant avec l'inscription de personnalités connues, telles que la championne olympique de taekwondo Jade Jones.

"Un tiers de la population britannique est déjà enregistrée comme donneur d'organes mais des millions d'autres qui veulent l'être n'ont pas encore franchi la dernière étape de l'inscription", a expliqué Sally Johnson, directrice des dons d'organes et des transplantions du NHS. 

Cette campagne intervient avant la mise en vigueur de l'amendement voté par les députés en avril dernier et applicable dès 2018, qui consiste à effectuer le prélèvement des organes d'un défunt sans que sa famille ne soit consultée, si celui-ci n'est pas inscrit au registre des refus.  

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Tinder se mobilise pour le don d'organes.

Newsletter





Commentaires

-