Un bébé anglais devient le plus jeune donneur d’organes

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un bébé anglais devient le plus jeune donneur d’organes

Publié le 24/04/2015 à 18:18 - Mise à jour le 25/04/2015 à 10:23
©Florence Dupond/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s):
-A +A

Atteint d’anencéphalie, une absence de cerveau laissant présager une mort certaine, l’enfant, prénommé Teddy est décédé au bout de 100 minutes. Les médecins ont eu le temps de prélever ses organes, notamment ses reins qui ont été transplantés sur un adulte.

Un petit héros. Un bébé est devenu le "plus jeune donneur d’organes au Royaume-Uni", selon les spécialistes. L’histoire est pourtant tragique. L’enfant, prénommé Teddy, qui n’a survécu que 100 minutes après sa naissance, a pu donner ses reins qui ont été transplantés sur un adulte.

L’opération remonte à l’an dernier. Teddy, qui a un jumeau en bonne santé, nait le 22 avril 2014 au Pays de Galles. Atteint d’anencéphalie, une absence de cerveau laissant présager une mort certaine, il décèdera 100 minutes après sa naissance. La maladie avait été diagnostiquée au douzième mois de grossesse.

Pourtant, les parents qui s’étaient vu proposer un avortement thérapeutique ont fait le choix de mener cette grossesse à terme. Avec l’espoir que leur enfant pourra sauver des vies. "Je suis une grande partisane du don d’organe, et la pensée qu’il pourrait vivre à travers quelqu’un est juste stupéfiant", confie la mère du nourrisson, Jess Evans, à la télévision britannique.

Ce sera un adulte souffrant d’insuffisance cardiaque qui profitera de ce don d’organes. "Jusqu’à une période relativement récente, il n’y avait pas de dons de bébé de moins de deux mois", explique Niaz Ahmad, le chirurgien qui a procédé à la greffe, dans le Daily Mirror. "Il existe pourtant des preuves qui montrent que de nombreux organes de bébés peuvent être transplantés avec succès des enfants et des adultes", poursuit-il.

Aujourd’hui, les parents veulent faire part de la fierté qu’ils éprouvent pour leur petit garçon, espérant que leur choix inspire d’autres familles.

Auteur(s):

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les reins de l'enfant ont été greffées sur un adulte souffrant d'insuffisance rénale

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-