Un nouveau traitement pourrait faire repousser les dents

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un nouveau traitement pourrait faire repousser les dents

Publié le 07/04/2021 à 08:58 - Mise à jour à 08:59
oswaldoruiz de Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Des chercheurs japonais ont découvert qu’en supprimant l’expression d’un gène appelé USAG-1 grâce à des anticorps monoclonaux, ils pouvaient stimuler la repousse des dents chez les rongeurs.

 

Une découverte au stade expérimental

Ces scientifiques japonais ont-ils trouvé le moyen de régénérer des dents manquantes ? C’est en tout cas l’espoir que suscite leur étude, récemment publiée dans la revue Science Advances. Ils y expliquent avoir développé un traitement basé sur un anticorps monoclonal, qui interfère les voies de signalisation d’un gène appelé USAG-1, dont l’expression bloque la croissance des dents. Cette découverte, encore au stade expérimental, pourrait à terme aider les personnes souffrant d’agénésie dentaire, c’est-à-dire de l’absence congénitale de certaines dents définitives.

 

Des essais prometteurs sur les souris

Les premiers résultats, prometteurs, ont été obtenus sur des rongeurs. Les chercheurs ont commencé par identifier deux molécules appelées BMP (protéine morphogénétique osseuse) et Wnt, qui sont impliquées dans la régulation de la croissance de multiples organes et tissus aux tout premiers stades du développement humain. C’est notamment pour cette raison que les scientifiques évitent les médicaments qui affectent les activités de BMP et Wnt, car ils peuvent avoir des effets sur l’ensemble du corps.

 

En étudiant la manière dont ces deux protéines influençaient plus particulièrement la pousse des dents, ils ont découvert le gène USAG-1. « Nous savions que la suppression de USAG-1 favorisait la croissance des dents. Mais nous ignorions si cela serait suffisant », explique Katsu Takahashi, auteur principal des travaux.

 

Une dent entièrement reconstituée

Pour pouvoir inhiber le gène USAG-1, qui bloque la croissance dentaire, les chercheurs ont utilisé des anticorps monoclonaux. Initialement utilisés pour combattre les agents pathogènes, ces derniers ont bloqué la voie de signalisation du gène USAG-1, ce qui a entraîné la création d’une dent entière chez la souris. Une expérience similaire a été menée sur des furets, qui ont eux aussi vu leurs dents manquantes se régénérer. La prochaine étape va consister à tester l’action des anticorps sur d’autres animaux, avant de potentiellement mener des essais sur l’humain.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un dentiste étudiant la dentition de sa patiente

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-