Une femme de 19 ans reçoit une greffe d'oreille cultivée dans son avant-bras (VIDEO)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Une femme de 19 ans reçoit une greffe d'oreille cultivée dans son avant-bras (VIDEO)

Publié le 18/06/2015 à 12:19 - Mise à jour à 13:06
©Capture d'écran/Vidéo YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): DD.

-A +A

Une équipe de médecins belges a réussi à concevoir un greffon d'oreille cultivé dans un avant-bras à partir d'un moule fabriqué pour l'occasion. Une technique audacieuse, qui ouvre la voie à de nouvelles avancées médicales.

Nouvelle prouesse réalisée dans le domaine de la greffe. C’est une équipe belge menée par le docteur Afshim Yousefpour, de la clinique Sainte-Anne Saint-Rémy de Bruxelles, qui l’a réalisée. L’exploit: la greffe d’une oreille fabriquée avec les cellules de la donneuse, et "cultivée" sur un moule implantée dans le bras de la patiente avant l’opération.

La patiente en question, une jeune Britannique âgée de 19 ans, avait dû être amputée de l’oreille externe suite à un cancer de la peau. Elle portait depuis une prothèse artificielle (dont le but était purement esthétique, le système auditif n’étant pas atteint). Mais face à l’inconfort que représentait l’objet (qu’il fallait enlever et remettre tous les jours), l’idée est venue de reconstituer une oreille externe avant de tenter une greffe.

C’est alors que l’équipe médicale a eu une idée pour le moins audacieuse: l’implantation d’un moule en forme de pavillon d’oreille dans l’avant-bras de la patiente. Conçu dans un polyéthylène poreux, le moule a été colonisé par des cellules de la patiente. Six semaines après la pose du moule, celui-ci était recouvert d’une fine peau irriguée. Le greffon était prêt, ne restait alors qu’à l’implanter à sa place, à le percer et à le relier au système auditif. Une étape délicate et, de l’aveu même du médecin, "tout n’est pas parfait", mais une avancée majeure est maintenant faite: "je pense que c’est une étape assez importante pour développer d’autres techniques, l’affiner", déclare-t-il. L’idée de cultiver une oreille sur un bras n’est pas une première en soi, mais les oreilles jusque-là fabriquées et cultivées dans le bras se formaient autour de cartilage du patient que l’on plaçait dans l’avant-bras.

(Voir ci-dessous les images de "TéléBruxelles" relatant l'opération):

 

Auteur(s): DD.


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le greffon s'est formé grâce à un moule implanté dans l'avant-bras.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-