Une petite fille épileptique obtient une ordonnance de cannabis thérapeutique

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Une petite fille épileptique obtient une ordonnance de cannabis thérapeutique

Publié le 05/12/2018 à 09:59 - Mise à jour à 11:50
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Jorja Emerson, une petite fille britannique de 2 ans, a obtenu mardi une ordonnance de cannabis thérapeutique dans le cadre du traitement de son épilepsie. C'est la première enfant à recevoir ce type de prescription en Angleterre.

Jorja Emerson, une petite fille britannique de 2 ans, qui souffre d'une forme sévère d'épilepsie -elle est victime d'une trentaine de crises par jour- s'est récemment vu prescrire une ordonnance de cannabis thérapeutique et a reçu sa première dose mardi 4 dans un hôpital privé de Londres.

Elle est devenue la première enfant à bénéficier de ce type de traitement légalement.

Robin, le père de Jorja, a témoigné dans les médias britanniques du long combat qu'il a entrepris pour sauver la vie de sa fille. Car selon lui le cannabis thérapeutique était vital et va réellement faire une différence pour elle.

"J'avais peur que ce jour n'arrive jamais. Quand le cannabis thérapeutique a été légalisé, on a enfin eu un peu d'espoir. (…) J'espère qu'à partir de maintenant d'autres médecins auront suffisamment confiance pour en prescrire", a-t-il déclaré.

Lire aussi: aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pour le Comité éthique et cancer

Le traitement de Jorja devrait coûter 12.000 livres (près de 13.500 euros) à sa famille chaque année.

Le système de santé britannique a posé des conditions pour l'attribution de ce type de traitement. Prescrire du cannabis thérapeutique devrait donc être possible pour d'autres enfants si toutes les options médicales ont déjà été tentées et n'ont pas amélioré l'état de santé du patient.

Et aussi:

Cannabis légal: le Canada fera-t-il boule de neige ?

Un premier pas vers l'autorisation du cannabis thérapeutique?

Le cannabis plus nocif pour les dents que la cigarette

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


En Angleterre, une petite fille de 2 ans s'est vu prescrire une ordonnance de cannabis thérapeutique pour son épilepsie.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-