Une prothèse connectée pour genou élaborée en France

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 24 janvier 2018 - 11:49
Image
Prothèse de genou connectée
Crédits
©Capture d'écran
Universitaires, chercheurs et entrepreneurs se sont associés pour mettre au point une prothèse de 2.0 de genou, appelée "FollowKnee".
©Capture d'écran
Des chercheurs et entrepreneurs ont lancé mardi à Brest le projet FollowKnee, qui permettra de fabriquer des prothèses connectées pour genou. Un dispositif médical capable de détecter une infection ou un défaut mécanique, et qui verra le jour d'ici cinq ans.

Près de 24 millions d'euros, une quinzaine d'emplois créés, et au bout du chemin une avancée médicale qui pourrait révolutionner la vie des patients souffrant de différentes affections au niveau des articulations et surtout, dans le cas présent, du genou.

Un projet "made in France" intitulé FollowKnee a été officiellement lancé mardi 23 au Centre hospitalier régional universitaire de Brest en Bretagne.

Des chercheurs et des responsables d'entreprises innovantes se sont associés pour mettre au point une prothèse de genou connectée qui permettra, aux patients qui la porteront -via une application installée sur leur smartphone- de récupérer des données et ainsi détecter une anomalie mécanique ou une infection de l'articulation.

Lire aussi: une prothèse trachéo-bronchique fabriquée sur-mesure

Ce projet, coordonné par l'Inserm, a été subventionné pour un tiers par l'Etat. Il est piloté par l’équipe brestoise du Laboratoire de traitement de l’information médicale (Latim), géré par le professeur Éric Stindel, en partenariat avec, entre autres, l'Université de Bretagne occidentale (UBO), l’école d’ingénieurs IMT Atlantique, des instituts de recherches (dont l'Inserm évidemment) et des entreprises innovantes.

Les capteurs intégrés dans la prothèse, qui permettront donc de récolter des données, seront eux fabriqués par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) de Grenoble.

Et, pour la réalisation physique de la prothèse, qui devrait voir le jour d'ici cinq ans, il faudra compter sur la société SLS, qui s'occupera l'impression 3D de ce dispositif médical.

À LIRE AUSSI

Image
Une salle d'opération.
La prothèse vaginale Prolift dans le viseur, des plaintes à travers le monde
Selon une enquête de L'Obs, parue ce jeudi, la prothèse vaginale Prolift, inventée par des médecins français et censé éviter les descentes d'organes, fait l'objet de m...
19 octobre 2017 - 22:42
Société
Image
Artie McAuley (R) fait dans un hôpital pour anciens combattants de New York, la démonstration de son
Lancement d'une prothèse de bras issue des laboratoires du Pentagone
Fred Downs, rescapé de la guerre du Vietnam, raconte avoir eu "les larmes aux yeux" en retrouvant, pour la première fois depuis plus de 40 ans, la capacité de saisir d...
30 juin 2017 - 22:33
Image
Un Indien apprend à marcher avec des prothèses à Jaipur capitale de l'Etat du Rajasthan (nord de l'I
En Inde, des prothèses bon marché remettent les amputés sur pied
C'est une spécialité indienne qui a essaimé jusqu'en Afrique: des prothèses aussi ingénieuses que rudimentaires, qui coûtent à peine 50 euros et remettent sur pied des...
20 août 2017 - 10:39
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don