Vaccin AstraZeneca : deux nouveaux décès en Norvège, la défiance augmente en Europe

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Vaccin AstraZeneca : deux nouveaux décès en Norvège, la défiance augmente en Europe

Publié le 22/03/2021 à 09:28 - Mise à jour à 09:30
© Alain JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Dans un communiqué de presse de ce 21 mars 2021, l’Agence norvégienne des médicaments fait état de deux nouveaux décès.

« Cinq patients présentant une combinaison de thrombose, d'hémorragie et de faible numération plaquettaire admis à l'OUS après une vaccination avec le vaccin AstraZeneca ont déjà été rapportés. Un est décédé plus tôt cette semaine, maintenant deux autres décès ont été signalés. »

L'Agence norvégienne des médicaments ne peut exclure que ces cas puissent être liés au vaccin AstraZeneca. Le comité de sécurité de l'EMA (PRAC) a décidé que de tels cas seront désormais examinés dans le résumé des caractéristiques du produit et la notice. 

Les cas rares sont examinés de manière spécifique

L'Agence norvégienne des médicaments et l'Agence européenne des médicaments (EMA) continuent d'examiner les rapports d'effets indésirables similaires en Europe pour voir si ces cas peuvent être liés à la vaccination avec le vaccin AstraZeneca. L'Agence norvégienne des médicaments signale tous les cas en Norvège à l'Agence européenne des médicaments (EMA) et à l'OMS. 

Le tableau inhabituel de la maladie avec des caillots sanguins, des saignements et une faible numération plaquettaire n'a pas été observé après la vaccination avec les autres vaccins coronariens utilisés en Norvège.  L'Agence norvégienne des médicaments, l'Institut national de la santé publique et l'hôpital universitaire d'Oslo collaborent actuellement à des enquêtes approfondies sur ces cas.  

En France – situation de plus en plus confuse

Rappelons que ce vaccin avait été temporairement suspendu en France suite à la décision d’une dizaine d’autres pays de suspendre la vaccination le 15 mars 2021 avant d’être confirmé par l’Agence Européenne du médicament. 

La vaccination a donc repris en France avec le Premier ministre Castex qui se faisait vacciner devant les caméras avec le vaccin AstraZeneca vendredi 20 mars afin d’apporter un soutien à cette thérapie. 

Cependant la Haute Autorité de Santé a décidé vendredi de réserver le vaccin AstraZeneca aux plus de 55 ans. Cela risque de faire hésiter les candidats à la vaccination avec 61% des personnes sondées par YouGov qui le jugent peu sûr contre 23% qui le jugent sûr.  En Italie et en Espagne 54% et 59% le jugent sûr, alors qu’en Allemagne c’est même 55% des sondés qui le jugent dangereux.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Vaccin AstraZeneca : deux nouveaux décès rapportés par l’Agence norvégienne– 55% des français le jugent peu sûr et 61% des allemands le jugent « dangereux »

Newsletter





Commentaires

-