Vaccin contre la grippe: bientôt plus besoin de piqûre? (vidéo)

Vaccin contre la grippe: bientôt plus besoin de piqûre? (vidéo)

Publié le 03/07/2017 à 17:22 - Mise à jour à 17:32
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Chaque année en France, les campagnes de prévention de vaccination contre la grippe ne rencontrent pas le succès escompté. C'est la même chose aux Etats-Unis où des chercheurs de l'université d'Emory à Atlanta sur la côte est du pays, et du Georgia Institute of Technology travaillent sur un patch remplaçant la piqûre. Un procédé qui séduirait peut-être plus la population.

Des chercheurs américains mettent au point un patch qui pourrait remplacer la piqûre indispensable pour se faire vacciner contre la grippe. Comme en France, les patients outre-Atlantique ne sont pas très sensibles aux campagnes de prévention pour la vaccination contre la grippe.

Le mardi 27, le Georgia Institute of Technology publiait un article sur ces recherches, faites en collaboration avec l'université d'Emory, située à Atlanta en Géorgie sur la côte est du pays. Le papier expliquait qu'aux Etats-Unis, "seulement 40%" de la population se faisait vacciner chaque année. Le patch, aux allures de pansement et contenant des aiguilles microscopiques permettant de faire passer le vaccin dans le corps des patients, pourrait être une solution à la piqûre jusqu'ici incontournable.

La peur des aiguilles mais aussi le manque de moyens ou de temps sont des raisons pour ne pas se faire vacciner. Le patch cutané pourra lui être installé par le patient lui même, sans aide du médecin. Il ne nécessitera pas de réfrigération particulière lors de son stockage et sera jeté le plus simplement du monde après utilisation.

"Traditionnellement, si vous voulez vous faire vacciner, vous devez visiter un professionnel de santé qui vous administrera le vaccin à l'aide d'une seringue hypodermique. Le vaccin est conservé au réfrigérateur et la seringue usagée doit être jetée de manière sécurisée. Avec le patch à aiguilles microscopiques, vous pouvez le prendre au magasin et le ramener à la maison, le mettre sur votre peau quelques minutes, l'enlever sans danger car les aiguilles microscopiques se sont dissoutes", a expliqué le docteur mark Prausnitz, l'un des scientifiques en charge de ce patch.

Cet outil innovant n'est pas encore en vente libre et des essais cliniques sont en cours depuis juin 2015. Les résultats de ces essais sont pour l'instant concluants: aucun patient n'a été atteint par la grippe, le patch a donc été efficace. Les seuls effets secondaires étaient des petites rougeurs ou des démangeaisons, jusqu'à trois jours après l'utilisation du prototype.

Mais surtout, 70% des patients ayant testé le patch ont dit préférer cette méthode d'administration du vaccin que la traditionnelle piqûre. A terme, on peut imaginer que cette innovation pourrait être utilisée pour d'autres vaccins comme ceux contre la rougeole par exemple.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le patch à aiguilles microscopiques pourrait être une solution pour que plus de personnes se fassent vacciner contre la grippe.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-