Virus Nipah: la maladie qui menace l'Inde, déjà 5 morts confirmés

Virus Nipah: la maladie qui menace l'Inde, déjà 5 morts confirmés

Publié le 22/05/2018 à 11:47 - Mise à jour à 12:05
©Christian Koening / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les autorités sanitaires indiennes ont confirmé que cinq personnes avaient succombé au virus Nipah. Cette maladie touche épisodiquement l'Asie du Sud-Est.

Est-ce une nouvelle menace sanitaire aussi grave qu'Ebola qui est en train de se répandre en Inde? Les autorités sanitaires locales ont confirmé qu'au moins cinq personnes étaient mortes dans le sud du pays, dans le district de Kozhikode, après avoir contracté le virus Nipah. Une centaine d'autres sont placées en quarantaine après être rentrées en contact avec des victimes infectées.

Or, le virus fait craindre le pire en cas d'expansion. Mortel dans environ 70% des cas déclarés, il n'existe aucun vaccin pour l'éradiquer. Et, virus oblige, les antibiotiques sont totalement inefficaces. Alors que la maladie dans son stade primaire n'entraîne parfois aucun symptôme, rendant sa prévention d'autant plus difficile, le virus Nipah se caractérise ensuite par l'apparition de difficultés respiratoires et d'inflammation de la zone cérébrale. Des atteintes qui peuvent plonger le malade dans le coma, ou la mort.

Le virus Nipah est transporté par des chauves-souris et est apparu pour la première fois en Asie du Sud-Est en 1998, en Malaisie. Depuis, la maladie fait des retours épisodiques –elle a déjà touché trois fois l'Inde– parfois dans des proportions dramatiques.

Voir aussi: Ebola: l'épidémie n'est pas "actuellement" une urgence, selon l'OMS

Les autorités sanitaires sont inquiètes car des cas de contamination par jus de fruits ont été recensés, les chauves-souris frugivores ayant contaminé des arbres. Des cas de transmission interhumaines ont également été relevés (d'où la mise en quarantaine).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le virus Nipah est transporté par des chauve-souris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-