Fleeceware : Alerte à une nouvelle arnaque sur votre smartphone!

Fleeceware : Alerte à une nouvelle arnaque sur votre smartphone!

Publié le 22/01/2020 à 18:12
©AlbertGea/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
C’est un nouveau danger sur Google PlayStore: les Fleeceware, des applications basiques pour lesquelles vous risquez de débourser des dizaines, voire des centaines d’euros. Une belle arnaque à échelle mondiale bien installée dans votre smartphone sous Android.
 
Le Fleeceware est un phénomène particulier. Il ne s’agit pas ici de voler vos données personnelles, mais de prélever des frais particulièrement élevés parce que vous avez oublié de vous désabonner. 
 
Une application de récupération de photos fait ainsi payer un abonnement annuel de 199,9$ en se servant directement sur votre compte bancaire, une autre vous proposant de lire des QR Code 104,99€ pour 72 heures d’utilisation… 
 
 
Des abonnements excessifs
 
Comment est-ce possible? Ces applications annoncées comme gratuites vous incitent à essayer de nouvelles fonctionnalités pour une somme modique. Séduit, vous entrez vos coordonnées bancaires et payez le petit euro généralement demandé, sachant que vous pouvez «résilier votre abonnement à tout moment». 
 
Les Fleeceware, qui se caractérisent par des périodes d’essais très courtes, généralement trois jours, comptent en réalité sur les utilisateurs étourdis, ceux qui oublient de se désabonner. Le prélèvement automatique fait alors son œuvre. Et les utilisateurs n’y peuvent plus rien, même la désinstallation de l’application ne supprime pas l’abonnement. 
 
C’est en fait la durée de la période d’essai et le montant des sommes à payer qui fait de ces  Fleeceware des applis malveillantes. Imaginez-vous débourser 214€ pour quelques centaines de GIFs? 
 
De nouveaux Fleeceware 
 
La société experte en cybersécurité Sophos avait sonné l’alerte à l’automne, et confirme que le phénomène persiste en ce début d’année même si Google Play «a bien supprimé les applications que nous lui avions précédemment signalé», note l’entreprise. Sophos a ainsi listé, mi-janvier, 25 nouvelles applis de ce type, totalisant 600 millions de téléchargement. 
 
L’entreprise américaine invite les utilisateurs Android à prendre garde aux applications avec «essai gratuit» et dans tous les cas à lire attentivement les conditions d’utilisation, particulièrement sur la durée de la période d’essai, le coût de l’abonnement et modalités de désengagement. Plus ces dernières sont compliquées, plus il faut se méfier, voire carrément s’abstenir. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une période d'essai très courte doit vous alerter

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-