Bouygues accuse Free de tromper ses clients

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Bouygues accuse Free de tromper ses clients

Publié le 26/11/2014 à 10:13 - Mise à jour à 10:47
©Jacky Naegelen/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Bouygues Télecom a déposé une plainte contre Free pour "pratiques commerciales trompeuses" selon une information publiée mardi 25 par "Les Echos". L'opérateur est accusé de brider la connexion i!nternet mobile de ses clients pour éviter de payer trop cher la location de son réseau.

La plainte visant Free vient d'un de ses concurrents, mais si l'information, révélée ce mardi 25, était confirmée, ce sont les clients de l'opérateur qui risquerait de mal le prendre. Selon Les Echos, Bouygues Telecom a assigné Free en justice pour "pratiques commerciales trompeuses". Selon le plaignant, Free briderait volontairement son réseau internet pour les clients disposant d'une connexion internet sur leur téléphone portable. Si le porte-parole de Bouygues a confirmé qu'une action en justice a été intentée, il n'en a pas précisé le motif.

Selon le quotidien, Free agirait ainsi en raison de son contrat d'itinérance avec Orange. Dernier venu des opérateurs téléphoniques, Free ne dispose pas encore d'un réseau personnel suffisamment puissant, il loue donc une partie du réseau d'Orange pour un montant de 500 à 700 millions d'euros par an selon Le Figaro. Or ce prix peut être revu à la hausse selon la quantité de bande passante utilisée par Free. Pour éviter cela, l'opérateur limiterait la consommation maximum de ses clients. Le forfait internet mobile de Free est supposé avoir une vitesse normale jusqu'à ce que le client ait téléchargé 20 Go de données. Mais dans la réalité, le débit serait ralenti dès 3Go.

Avec ses tarifs défiant toute concurrence, Free avait déjà été pointé du doigt pour la piètre qualité de son réseau. En octobre, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir avait mis en cause son efficacité dès lors qu'il supposait de passer par l'itinérance. Pour Bouygues Telecom, brider ainsi les connexions de ses clients aurait permis à Free d'économiser 100 millions d'euros et par conséquent de maintenir ses tarifs low cost face à la concurrence.

La direction de Free n'avait ce mercredi matin toujours pas émis de commentaires. 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Free est accusé d'avoir bridé le réseau de ses clients.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-