Cerveau et intelligence: pas une question de taille

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Cerveau et intelligence: pas une question de taille

Publié le 15/10/2015 à 13:57 - Mise à jour à 14:38
©Allan Ajifo/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Selon une étude internationale, le lien entre la taille du cerveau et les capacités intellectuelles aurait été largement surestimé par la communauté scientifique depuis des années. Ce serait avant tout son organisation qui favoriserait l'intelligence.

Il va falloir trouver une autre expression que "grosse tête" pour désigner une personne brillante. Selon une étude internationale coordonnée par l'université de Vienne publiée dans la revue Neuroscience & Biobehavioral Reviews, la science aurait surestimé le lien qui existe entre la taille du cerveau et les performances intellectuelles d'un individu.

Un lien qui a la vie dure depuis 150 ans. Certes, l'être humain n'est pas le mamifère au plus gros cerveau, loin de là. Celui de l'éléphant pèse environ 5 kilos contre environ 1,35 kilo pour un homme, celui du cachalot environ 9 kilos. En revanche, le rapport entre la taille du cerveau et celle de son porteur est nettement en faveur de l'homme. Un brin de sexisme a également pu se cacher dans ce préjugé, puisque les hommes ont une cervelle plus imposante que celle des femmes.

Grâce aux méthodes modernes d'étude non-invasive du cerveau, notamment l'IRM (Imagerie par résonnance magnétique) et à la compilation de 88 études sur le sujet, l'équipe scientifique a pu observé 8.000 cerveaux différents. Les participants ont été soumis à un test d'intelligence. L'équipe a même noté que les personnes disposant du plus gros cerveau ont eu des résultats inférieurs à la moyenne.

Les chercheurs n'excluent pas totalement la taille du cerveau comme facteur d'intelligence, mais elle aurait un rôle bien moindre que "l’agencement du cortex, du mésencéphale (ou cerveau moyen, NDLR) et du cervelet ainsi que la bonne connexion de la matière blanche et de la matière grise", selon le Docteur Jakob Pietschnig, à la tête de l'étude. Mieux vaudrait donc une tête bien organisée qu'une grosse tête.

Pour en témoigner, on peut aussi s'intéresser au plus célèbre cerveau de l'Histoire: celui d'Albert Einstein. Il a été conservé, découpé, analysé, photographié (sans l'accord de son propriétaire) après la mort du physicien en 1955. Les différents médecins qui l'ont observé ont constaté avec surprise qu'il était légèrement plus petit que la moyenne (1.230 grammes). En revanche, il présentait une organisation plus complexe, notamment dans les zones permettant le raisonnement, les capacités mathématiques et la vision dans l'espace.

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'organisation et les connexions entre les zones du cerveau seraient bien plus importantes que sa taille.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-