Chine: il prétend avoir fabriqué son propre iPhone 6S avec des pièces détachées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Chine: il prétend avoir fabriqué son propre iPhone 6S avec des pièces détachées

Publié le 13/04/2017 à 20:33 - Mise à jour à 20:37
©Newscom/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un Américain a expliqué, vidéo détaillée à l'appui, avoir réussi à fabriquer son propre iPhone 6S, un modèle coûteux, pour un prix très compétitif avec des pièces détachées issues d'un marché de Shenzhen (Chine). Il admet cependant que la manœuvre est difficile.

Bien sûr mieux vaut être un bricoleur chevronné. Mais le tour e force qu'a réussi à faire Scotty Allen, un Américain en goguette en Chine va sans doute faire des envieux. L'homme a en effet réussi la performance de se fabriquer lui-même son iPhone –un modèle 6S plus précisément– en se servant uniquement de pièces détachées achetées dans l'Empire du Milieu. Et le tout pour une note qu'il estime nettement plus faible que le prix réel de l'objet dont la version la plus évoluée dépasse les 800 euros.

Mais Scotty savait où se rendre. Le jeune homme s'est en effet équipé au marché aux pièces de Shenzhen, une immense étendue urbaine aux portes de Hong Kong. Là, en se baladant dans les allées et en n'hésitant pas à demander de l'aide auprès de vendeurs chevronnés, il a réussi à acheter les pièces nécessaires. Certaines sont même dénichables avec une facilité déconcertante facilité: une batterie, une carte-mère, un écran, rien de plus simple. Et pour cause: ces pièces sont fréquemment vendues à des réparateurs lorsqu'un client vient faire remettre à neuf son téléphone abîmé.

Si d'autres pièces ont été plus difficiles à trouver le vrai défi a été l'assemblage. Scotty Allen explique qu'il a détruit accidentellement une carte-mère lors de cette phase complexe et qu'il a dû en racheter une.

Au total, Scotty Allen a dépensé 1.000 dollars (940 euros environ) pour obtenir à la fin son propre iPhone. Il a donc payé plus cher. Cependant, il explique qu'il a commis des erreurs. En effet, il a perdu une partie de son matériel avec son accident dans le montage. Il n'a pas nécessairement trouvé non plus les pièces les moins chères, car des pièces recyclées, et l'expertise précise de spécialistes auraient pu lui permettre de faire chuter la note a, prétend-il, 300 dollars soit 280 euros. Une belle économie. Seule contrainte… se rendre à Shenzhen!

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'assemblage est une étape difficile, mais les pièces se trouvent facilement assure le bricoleur.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-