Chine: inauguration du plus grand radiotéléscope, qui doit permettre de capter des preuves de vie extraterrestre (VIDEO)

Chine: inauguration du plus grand radiotéléscope, qui doit permettre de capter des preuves de vie extraterrestre (VIDEO)

Publié le 26/09/2016 à 17:31 - Mise à jour à 17:42
©STR/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La Chine a inauguré dimanche le plus grand radiotéléscope du monde. Il devra servir en principe à capter d'éventuels messages extraterrestres qui seraient la preuve d'un signe de vie hors de la Terre.

C’est un nouveau projet faramineux que vient d'achever la Chine. Dimanche 25 septembre, le plus grand radiotéléscope du monde est rentré en fonction à Pingtang, une ville du sud du pays. Le "FAST" (pour "Five-hundred-metre Aperture Spherical Radio Telescope") aura pour objectif, selon les autorités de Pékin, de détecter l’existence ou non d’une forme de vie extraterrestre capable de communiquer.

Doté d’un diamètre de 500 mètres, qui recouvre l’équivalent de 30 terrains de football, sa construction a débuté en 2011. Cet équipement a représenté pour la Chine un investissement initial de 1,2 milliards de yuans, soit environ 160 millions d’euros. Le précédent plus grand radiotéléscope se trouvait à Porto-Rico, dont le diamètre n'était "que" de 305 mètres.

Fidèle à ses pratiques, la construction de ce radiotéléscope géant s’est traduit par l’expropriation forcée de pas moins de 10.000 habitants qui ont été "déplacés" au-delà d’un rayon de 5 kilomètres du site de l’infrastructure.

Le président chinois Xi Jinping a adressé une "lettre de félicitations" aux scientifiques ayant travaillé sur le projet, espérant que les recherches permises par le radiotéléscope vont "apporter de grandes et nouvelles contributions à la construction d'une Chine innovante et forte dans le domaine scientifique mondial".

L’inauguration rappelle aussi à la communauté internationale que Pékin essaie de se positionner comme un outsider sérieux dans la course à l’espace et que le pays souhaite installer une station permanente en orbite avant 2020 et envoyer à terme un spationaute chinois sur la Lune.

(Voir ci-dessous une vidéo de la télévision chinoise décrivant la construction du radiotéléscope):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La construction du radiotéléscope a nécessité de déplacer 10.000 personnes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-