Découverte d'un nouveau dinosaure en Alaska: "Ugrunaaluk kuukpikensis"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Découverte d'un nouveau dinosaure en Alaska: "Ugrunaaluk kuukpikensis"

Publié le 25/09/2015 à 19:09 - Mise à jour à 19:19
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des chercheurs américains ont découvert dans le nord de l’Alaska, "Ugrunaaluk kuukpikensis", un nouveau dinosaure. Il aurait vécu il y a 69 millions d'années et aurait mesuré jusqu'à 9 mètres.

Son nom est difficilement prononçable mais sa découverte est majeure. Une équipe de scientifique a découvert en Alaska une nouvelle espèce de dinosaure jusqu'à là inconnue. Des chercheurs de l’université d de Fairbanks (Alaska) et du département des sciences de la vie de l’université de Floride ont publié mardi 22 leurs travaux dans le journal de paléontologie Acta Palaeontologica Polonica.

En extrayant du sol plus de 6.000 ossements d’une couche rocheuse vieille de 69 millions d’années de la Formation de Prince Creek, à proximité du Colville (l’un des cours d’eau les plus septentrionaux d’Amérique du Nord) ils sont parvenus à reconstituer l'animal.

Les fossiles de la créature, baptisée Ugrunaaluk kuukpikensis ("brouteurs anciens de la rivière Colville", en langue  inupiat, peuple esquimau d’Alaska), ont permit de déterminer qu'elle pouvait mesurer jusqu'à 9 mètres de long et était affublé d'un étrange bec de canard, à l'instar de dinosaures déjà connus tels le Parasaurolophus ou l'Edmontosaurus

L'intérêt de cette découverte est que même si il ya 69millions d'années le climat alaskien était plus clément, il était tout de même froid et neigeux.

"Il n’y a pas si longtemps, l’idée de dinosaures vivant dans un climat polaire était considérée comme… une sorte de blague, vous comprenez?", a expliqué Patrick Drunkenmiller, conservateur dans le département Sciences de la Terre à l’université de l’Alaska. "La découverte d’un fossile change tout ce que nous savions sur la physiologie des dinosaures", a souligné de son côté Greg Erickson, professeur de biologie à l’Université de Floride.

Selon les scientifiques qui ont fouillé à Prince Creek, la formation recèle les restes d’au moins treize espèces de dinosaures (pas encore identifiées) et de nombreux fossiles d’oiseaux, de petits mammifères et de poissons.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"Ugrunaaluk kuukpikensis" est un nouveau dinosaure découvert en Alaska.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-