Dépressif, il avale près de 1.900 pièces de monnaies (et se fait opérer)

Dépressif, il avale près de 1.900 pièces de monnaies (et se fait opérer)

Publié le 02/10/2018 à 16:36 - Mise à jour à 16:52
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un Japonais, âgé de 51 ans et atteint de la maladie de Pica avait ingurgité quelques 1.894 pièces de monnaie. Il a dû être opéré en urgence.

L'homme s'est rendu à l'hôpital pour une consultation d'ordre psychiatrique et s'est finalement retrouvé sur la table d'opération. Un Japonais de 51 ans s'est présenté à un médecin de la Tokyo Medical and Dental University pour se plaindre de fatigue profonde et de perte d'appétit. Et cause, l'individu vivait avec pas moins de huit kilos de métal dans le corps.

En effet, le citoyen nippon, souffrant d'une forme particulière de dépression, avait avalé près de 1.900 pièces de monnaie rapporte Le Monde. Le médecin a immédiatement requis une intervention chirurgicale pour extraire cette énorme masse de métal du corps du patient.

Lire aussi - Vietnam: il vit 18 ans avec des ciseaux dans l'estomac sans le savoir

Les chirurgiens ont découvert un gros tas de pièces de monnaie stockées dans l'estomac et un second amas qui était resté coincé dans l'œsophage. L'individu souffrait également "d'une perforation de la paroi antérieure de l'estomac" en raison de l'important amas de pièces qu'il avait ingurgité. Heureusement pour lui, il ne souffrait d'aucun empoisonnement.

Le patient vivait donc avec 8,07 kilos de pièces de monnaie dans son ventre dont 140 pièces de 1 yen, 99 pièces de 5 yen, 1642 pièces de 10 yen, 8 pièces de 50 yen et 5 pièces de 100. Soit l'équivalent de 136 euros.

"Ce patient est atteint de pica. Ce trouble est caractérisé par l’absorption itérative de substances non comestibles, plus ou moins répugnantes ou nuisibles, telles que de la terre, de l’argile, de la craie, du papier ou, dans ce cas précis, des pièces de monnaie. Il s’observe principalement chez des patients psychiatriques, des enfants, de jeunes adolescents, des femmes enceintes", explique Le Monde.

Et d'ajouter: "Après l’intervention chirurgicale, cet individu a subi une évaluation psychiatrique qui a établi le diagnostic de schizophrénie. Deux semaines après l’opération, il est admis en psychiatrie".

Voir:

Chine: constipé, un homme abritait 13 kilos d'excréments dans son corps

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au Japon, un patient a été opéré d'urgence pour extraire près de 1.900 pièces de son estomac.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-