Des chercheurs ont découvert comment espionner un ordinateur grâce au voyant LED du disque dur (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Des chercheurs ont découvert comment espionner un ordinateur grâce au voyant LED du disque dur (VIDEO)

Publié le 24/02/2017 à 14:52 - Mise à jour à 15:23
©Axelle B/ Public Domain
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Lucas Carcano
-A +A

Des chercheurs ont réussi à exfiltrer des données d’un ordinateur déconnecté en faisant clignoter le voyant LED qui témoigne de l’activité du disque dur. Une nouvelle méthode d'espionnage qui nécessite une caméra Go Pro accrochée à un drone.

Gare aux LED d'ordinateur! Elles peuvent désormais être utilisées à votre insu. En effet, le clignotement des LED ont permis à des chercheurs de l’Université Ben Gourion, en Israël, d'extraire à distance des données d’un disque dur. Spécialisés dans le piratage des ordinateurs "air gapped", c’est-à-dire déconnectés du réseau, les chercheurs viennent de mettre au point une nouvelle méthode d'espionnage.

Comment ont-ils procédé? Les chercheurs ont au préalable infecté la machine ciblée avec un malware (logiciel malware), indique le site 01net.com. Pas impossible, puisque même les machines déconnectées ont besoin d’être mises à jour. Une fois que ce malware a récupéré l’information désirée, il va la transmettre en faisant clignoter le voyant LED qui témoigne de l’activité du disque dur et que l’on trouve sur le devant de n’importe quel PC. Ces petits flashs sont ensuite captés de l’extérieur, à travers la fenêtre du bureau, par une caméra accrochée à un drone. Une vidéo est disponible sur YouTube.

"Nous avons constaté que le clignotement de la LED d’un disque dur peut-être contrôlé avec une fréquence de 6000 clignotements par seconde. Un moyen pour transmettre des données très rapidement sur de longues distances", explique Morchedai Guri, un des chercheurs de l’Université israélienne au site Wired. Ce clignotement permet d’exploiter un code s’apparentant au Morse, via lequel les chercheurs ont découvert qu’ils pouvaient transmettre des données à des vitesses pouvant atteindre 4.000 bits par seconde, soit 1 Mo toutes les 30 minutes. Ce débit n'est pas suffisant pour un gros fichier, mais parfaitement adapté pour récupérer un mot de passe ou un fichier chiffré. Le malware est capable de rejouer ces clignotements pour s’assurer que l’ensemble des données a bien été transmis.

Pour récupérer les données des LED, une caméra évoluée de type GoPro est nécessaire car elle supporte 120 bits par seconde, ce que ne propose pas la caméra d'un Smartphone (60 bits par seconde). Les spécialistes ont poussé la méthode plus loin en utilisant un capteur haute performance Siemens pour atteindre une transmission de 4.000 bits par seconde.

(Voir ci-dessous la vidéo du drone espion)

Auteur(s): Lucas Carcano

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour récupérer les données des LED, une caméra évoluée de type Go Pro supportant 120 bits par seconde est nécessaire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-