Et si vous aidiez la recherche en adoptant un blob ?

Et si vous aidiez la recherche en adoptant un blob ?

Publié le 19/10/2021 à 11:43
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Pour mieux comprendre les effets du réchauffement climatique sur le blob, cet incroyable organisme unicellulaire, le CNRS vient de lancer une recherche participative ouverte à tous. Le principe ? En accueillir un chez-soi et le nourrir.

Un projet de recherche étonnant

Vous avez forcément déjà entendu parler du blob. Ni animal, ni végétal, ni champignon, cet organisme unicellulaire dépourvu de cerveau vit dans les milieux frais et humides, et est considéré comme l’un des organismes les plus incroyables. Capable d’apprendre, voire de transmettre des informations en fusionnant avec ses congénères, il double de taille chaque jour et peut atteindre plusieurs mètres carrés. Apparu sur Terre il y a au moins 500 millions d’années, le blob peut se régénérer et vivre pendant des décennies.

Étudié pour ses propriétés extraordinaires, le blob reste pourtant encore un mystère pour les chercheurs. C’est pour mieux le comprendre que le CNRS vient de lancer une recherche à laquelle tous les scientifiques en herbe peuvent participer.

Le blob face au réchauffement climatique

Ce projet, baptisé « Derrière le blob, la recherche » a pour objectif de mieux appréhender la manière dont le blob va réagir et s’adapter au réchauffement climatique. « C'est un organisme très sensible à la température et essentiel pour l’écosystème, car il minéralise les sols, ce qui est très bon pour les plantes. Pour étudier le réchauffement climatique, il faut simuler des profils de températures différents ce qu’on ne peut pas faire tout seul en laboratoire », explique Audrey Dussutour, éthologue au CNRS à l’origine de la recherche. Avec cette enquête et cet échantillonnage, chaque protocole de variation de température sera suivi par 50 volontaires.

Adopter un blob, mode d’emploi

Pour accueillir un blob à la maison, le CNRS recherche 10 000 volontaires de plus de huit ans. Les écoles peuvent ainsi prendre part au projet ! Il faudra le nourrir aux flocons d’avoine, mesurer quotidiennement sa croissance et envoyer une photo aux équipes du CNRS. Mais, le plus important sera de simuler des vagues de chaleur en faisant varier la température et l'intensité à l'aide d'une ampoule chauffante.

En fonction de la disponibilité des participants, l’expérience pourra durer de cinq jours à un ou deux mois. Nul besoin de vous ruiner pour votre blob : des flocons d’avoine, un appareil photo et des boîtes de pétri suffisent pour l’élever dans les bonnes conditions. "En moyenne, le coût sera d’environ 30 à 40 euros pour les participants", précise la chercheuse au média Notre Temps. La liste précise des fournitures sera envoyée une fois l’inscription finalisée.

Pour s’inscrire, il suffit de remplir un formulaire en ligne avant le 12 novembre prochain. Si vous candidature est retenue, vous recevrez votre blob en février et les expériences débuteront entre fin mars et fin mai pour avoir des températures ambiances, favorables au blob.

En attendant, vous pouvez déjà suivre la page Facebook du projet « Élève ton blob ».

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Blob, blob

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-