Facebook: la messagerie pour enfants permettait à des inconnus de les contacter

Facebook: la messagerie pour enfants permettait à des inconnus de les contacter

Publié le 24/07/2019 à 12:30 - Mise à jour à 12:39
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un bug majeur a été découvert dans Messenger Kids, la messagerie pour enfants conçue par Facebook et censée être contrôlée par leur parents. Cette anomalie permettait à des inconnus de parler aux jeunes utilisateurs.

Une faille majeure a été détectée sur l'application Messenger Kids de Facebook, a annoncé le réseau social mardi 23. Ce logiciel de messagerie instantanée pour les enfants âgés de six à douze ans est censé être contrôlé par leurs parents pour plus de sécurité.

Mais selon le géant américain, un bug grave aurait permis à des inconnus d'échanger avec les jeunes utilisateurs en passant outre le filtre parental.

"Nous avons récemment informé certains parents d’utilisateurs de Messenger Kids d’une erreur technique que nous avons détectée et qui touche un nombre limité de groupes de conversation", a ainsi indiqué Facebook qui n'a communiqué officiellement sur ce bug qu'après un article du média américain The Verge.

A voir aussi: Acheter des Libras de Facebook? C'est une escroquerie

Le problème serait maintenant réglé mais pose de lourdes questions quant à sa gestion.

Messenger Kids a été lancé en 2017 outre-Atlantique et l'année d'après dans certains pays. Les réseaux sociaux étant, officiellement, interdits aux personnes de moins de 13 ans Facebook espérait ainsi attirer les utilisateurs encore plus jeunes.

Cette application permet aussi de fidéliser les plus jeunes générations alors que le réseau social est de moins en moins attirant pour celles-ci qui s'en détachent facilement au profit d'Instagram et surtout Snapchat.

Un logiciel plein de promesses qui avait aussi pour but de rassurer les parents: sur cette messagerie, impossible de faire des recherches d'amis, une fonction qui revient au parent administrateur, ou même d'effectuer des transactions comme la "vraie" version de Messenger le permet.

A lire aussi:

Contenus haineux: Facebook promet de collaborer avec la justice française

Var: elle flashe sur un inconnu dans un Ouigo et le recherche sur Facebook

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un important bug sur la messagerie pour enfants de Facebook permettait à des inconnus de les contacter.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-