Facebook va fermer son système de reconnaissance faciale et supprimer des milliards d'enregistrements

Facebook va fermer son système de reconnaissance faciale et supprimer des milliards d'enregistrements

Publié le 08/12/2021 à 11:39 - Mise à jour à 11:47
DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Article Partenaire
-A +A

Facebook a surpris tout le monde récemment en annonçant abandonner la reconnaissance faciale sur son réseau social. Mais, qu'est-ce que la reconnaissance faciale, quels sont ses risques et ses intérêts, et surtout, comment s’en prémunir de manière efficace ? C’est tout ce que vous allez découvrir dans les paragraphes suivants.

La technologie de reconnaissance faciale expliquée

La reconnaissance faciale est un moyen technologique et automatisé de reconnaître un visage humain. Un tel système s’appuie sur la biométrie pour cartographier les traits du visage à partir d'une photographie ou d'une vidéo. Il compare ensuite ces informations avec une base de données de visages connus pour y trouver une correspondance.

Les systèmes se basent en général sur 68 traits caractéristiques du visage qui constituent ainsi une signature très précise et unique. La reconnaissance faciale peut ainsi aider à vérifier l'identité d'une personne, car chaque visage est unique et possède des caractéristiques particulières assez faciles à identifier pour un logiciel.

Aujourd’hui, le marché de la reconnaissance faciale pèse environ 7 milliards de dollars et ne devrait cesser de progresser. De plus en plus de pays fondent leurs systèmes de sécurité sur des outils de reconnaissance faciale sophistiqués et fortement élaborés. La Chine a ainsi mis en place un système de notation sociale où le comportement de chacun est analysé grâce à la reconnaissance faciale.

Le casse-tête de la protection de la vie privée en ligne

 

La reconnaissance faciale n’est qu’un aspect parmi tant d’autres de la sécurité sur Internet. Même si Facebook prévoit de supprimer ceci de son outil, il reste de nombreuses menaces à naviguer sans aucune précaution particulière. Heureusement, une des méthodes les plus solides qui soit pour assurer sa sécurité en ligne sur Facebook comme ailleurs, est d'utiliser un VPN.

Qu'est-ce que c'est un VPN ? Un réseau privé virtuel (VPN) est un service qui offre une  connexion sécurisée et chiffrée entre un utilisateur individuel et un réseau. Le VPN vous permet ainsi de surfer de manière totalement anonyme sur le Web et surtout de voir vos données échangées totalement confidentielles. Grâce à un VPN en France vous accédez à un très grand nombre de serveurs VPN gratuits situés dans le monde entier : ils vous permettent un accès confidentiel à Internet dans les meilleures conditions.

Mais, vous pouvez aussi vous demander quel est l’intérêt d'avoir un VPN ? En fait, le principal avantage d'un VPN est de renforcer la confidentialité en ligne. Un VPN vous permet de naviguer en ligne depuis un serveur distant dont vous bénéficiez de l’adresse IP. Votre adresse IP personnelle est donc invisible et votre confidentialité est totalement protégée.

Si vous êtes décidé à vous doter d’un VPN, la prochaine étape sera de déterminer quel VPN vous convient. Vous pouvez être tenté par de multiples services de VPN français ou fonctionnant en France ou encore vous intéresser à un VPN gratuit. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas qu’un VPN en France ou ailleurs a pour vocation principale d’assurer votre sécurité. Il est donc essentiel que ces fonctionnalités de sécurité soient solides.

Ainsi, installer un serveur VPN gratuit est rarement une bonne réponse. Ces services de VPN peuvent revendre vos données à des tiers pour faire du chiffre d'affaires ou vous bombarder de publicités. C’est un peu un comble pour un outil qui doit vous protéger. Orientez plutôt votre choix vers un abonnement VPN auprès d’une marque établie et sérieuse, qui offre un grand nombre de serveurs dans le monde entier et qui chiffre efficacement les données que vous échangez. Le prix d’un VPN, toujours modique, en vaudra la peine.

 

Qu’est que ça change ?

Facebook a annoncé que les images d’empreintes faciales (plus d’un milliard) utilisées pour la reconnaissance faciale allaient être effacées et que cette technologie serait abandonnée.

Il faut rappeler que ce système était utilisé avec l’assentiment des utilisateurs : plus d’un tiers des abonnés Facebook avaient accepté.

Facebook a déclaré que la technologie de reconnaissance faciale nécessite des contrôles stricts de confidentialité et de transparence. Les usagers avaient à plusieurs reprises fait part de leurs inquiétudes pour leur confidentialité en ligne.

Cette annonce intervient au moment où Facebook est très critiqué pour son action en faveur de la confidentialité et la sécurité des utilisateurs. Une ex-employée de la société, Frances Haugen, a en effet publié des milliers de documents montrant le peu d’empressement de la compagnie à prendre en compte ces problématiques.

Ce qui va changer est qu’il n’y aura plus des petits carrés identifiant des personnes sur des photos et permettant de rejoindre leur page ou leur profil d’un simple clic. La décision de Facebook ne supprime pas tous les dangers de la confidentialité sur ses outils ni ne signifie que la reconnaissance faciale ne va se développer par ailleurs.

 

Avenir de la reconnaissance faciale : avantages et inconvénients potentiels

Souvent perçue comme un signe de technologie avancée, la reconnaissance faciale est pourtant déjà entrée dans notre quotidien. Du déverrouillage de nos appareils mobiles au tag de nos amis dans les publications Facebook, ce type de technologie biométrique est déjà utilisé pour des authentifications de sécurité assez précises. De plus en plus utilisée en Chine et par certaines grandes entreprises, la reconnaissance faciale fait néanmoins l’objet de nombreuses controverses.

On peut pourtant y déceler des points positifs et des avancées futures qui peuvent être profitables à tout le monde. C’est le cas, par exemple, de :

●     L’aide à retrouver les personnes portées disparues et à identifier les auteurs de crimes : les forces de police peuvent facilement utiliser la reconnaissance faciale pour identifier les criminels et retrouver les personnes disparues en comparant les visages sur les flux de caméras en direct avec ceux d’une liste de personnes recherchées ou disparues.

●     La protection contre le vol : une mesure préventive efficace contre le vol à l'étalage peut être d’identifier avec des caméras de sécurité des voleurs déjà connus ou suspectés.

●     La simplification des contrôles d’identité : dans les aéroports ou les banques la reconnaissance faciale peut permettre d'identifier plus vite les personnes et gérer des flux importants sans perdre de temps. De plus, ceci peut se faire de manière automatisée, sans contact et avec moins de personnel.

●     La simplification des achats : au lieu de régler ses achats en espèces ou par carte bancaire, la technologie de reconnaissance faciale peut permettre d'identifier l'acheteur et de relier le terminal de paiement directement au compte bancaire à débiter.

●     La réduction des contacts : avec la reconnaissance faciale il y a moins besoin de moyens humains qu’avec d’autres types de mesures de sécurité plus classiques, comme la prise d'empreintes digitales. Il n’a pas, non plus, de nécessité de contact physique ou des interactions humaines plus limitées, ce qui peut être un avantage en période de pandémie comme actuellement.

Mais, la reconnaissance faciale a aussi des inconvénients majeurs et peut susciter de nombreuses inquiétudes comme :

●     La réduction de la vie privée des individus : c’est un inconvénient majeur de la technologie de reconnaissance faciale, car elle permet de détecter les faits et gestes de chacun.

●     La limitation des droits personnels : utilisée dans des pays aux libertés personnelles limitées (Chine, Corée du Nord, Émirats Arabes Unis, Irak, Iran,...) la reconnaissance faciale peut permettre de surveiller étroitement tout citoyen et conduire à l'arrestation de ceux qui sont perçus comme des opposants.

●     L’accumulation de données vulnérables : le stockage des données de reconnaissance faciale est aussi une réelle source d’inquiétudes, car ces bases de données peuvent être violées. Il est déjà arrivé que des pirates informatiques puissent entrer en toute illégalité dans des bases de données issues de la reconnaissance faciale. Ainsi, des scans de visage collectés et utilisés par des services de police ou des banques ont pu être dérobées et peut être utilisés ultérieurement à mauvais escient.

●     La possibilité de fraude et d'autres crimes : des fraudeurs peuvent également utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour réaliser des crimes. Lorsque des images et des vidéos collectées à partir d'analyses faciales sont dérobées, elles peuvent être utilisées pour prendre de fausses identités, déverrouiller des outils numériques et faire accuser des victimes innocentes.

Auteur(s): Article Partenaire

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Image d'illustration

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-