Cauchemar des spams, "Mine" nettoie votre boîte e-mail

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Cauchemar des spams, "Mine" nettoie votre boîte e-mail

Publié le 18/02/2020 à 12:27 - Mise à jour à 12:28
Saymine.com
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

La boîte email, perdue dans les spams? La start-up Mine propose de balayer tout son contenu, recenser toutes les entreprises qui nous ont contacté et jouer les intermédiaires pour leur demander, en notre nom, d'effacer nos données dans leurs bases. Un métier d'avennir. 

L’adresse email est la clé de voûte des communications sur Internet. C’est une monnaie d’échange cruciale pour les marques, et tout utilisateur doit sans arrêt donner son adresse, pour recevoir un lien de confirmation, créer un compte, effectuer un achat, s’inscrire à une newsletter, etc. Impossible donc de gérer toutes ces inscriptions, et le résultat est souvent une boîte mail surchargée de publicités, offres, newsletters et autres spams.

A lire aussi: Plusieurs centaines de clients de Cdiscount escroqués après un piratage de leurs coordonnées bancaires

Faire le nettoyage de printemps… de notre boîte mail

 Le "nettoyage" pour ne garder que les emails pertinents n’est pas une petite affaire. Il ne suffit pas de supprimer en un clic les emails indésirables. Il faut aussi consulter chaque email, chaque newsletter, aller chercher dans les spams, et se désinscrire manuellement de toutes ces bases de données inintéressantes. Cela suppose de cliquer sur le lien de désinscription soigneusement caché dans les emails, et qui demande parfois de se connecter à un compte dont on a évidemment oublié le mot de passe… Bref, c’est un cauchemar! 

Heureusement il existe de nouveaux outils qui permettent de reprendre le contrôle de son adresse, en vérifiant qui la possède sans nécessité, et en facilitant les désinscriptions.

Identifier qui détient votre e-mail, vos données CB, et suit votre navigation

Il suffit de donner à Mine une autorisation d’accès à notre boite mail, pour que leur outil produise instantanément un rapport de notre "empreinte numérique". Le résultat peut être choquant, car on découvre les milliers de sites qui sont en possession de notre adresse, de nos données bancaires ou de carte de crédit, de nos données de navigation en ligne ou sur les réseaux sociaux! Un choc cependant salutaire. 

Les services de Mine ne sont disponibles que pour gmail et outlook. Pour les adresses laposte.fr, Yahoo ou encore AOL, il faudra attendre; ces plateformes sont en cours d’ajout.

Dernière étape: demander l’effacement des données

Le RGPD, le règlement européen de protection des données personnelles en vigueur depuis mai 2018, permet à un utilisateur de demander à tout organisme qui détient des données personnelles de les supprimer.
Une fois tous les e-mails indésirables identifiés, l’application Mine nous propose donc d'exercer à notre place notre droit d'effacement en demandant automatiquement pour nous, et par courrier électronique, d’effacer nos données.
On a aussi l’option de procéder tout seul manuellement, si on préfére gérer, soi-même les échanges avec les services concernés. On peut même envoyer sa demande par courrier traditionnel!
La CNIL propose également un modèle de courrier pour formuler notre demande: https://www.cnil.fr/fr/modele/courrier/exercer-son-droit-dacces
Une fois la requête effectuée, le service ou l'entreprise concerné aura 30 jours pour exécuter notre demande et nous en informer.

Mais de son côté Mine elle gardera-t-elle vos données? 

Selon la plateforme, Mine ne collecte, ne stocke, ni n'accède jamais au contenu de nos données. C’est peut-être l'avenir de la propriété des données!

A lire aussi: Tyrannie de l’email: les nouveaux outils pour en sortir

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mine a mis au point une technologie non intrusive qui reconstitue votre empreinte en scannant votre boîte aux lettres électronique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-