Jeff Bezos investit dans une start-up spécialisée dans le retardement du vieillissement

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 05 janvier 2022 - 19:35
Image
Jeff Bezos, PDG de Amazon visite les nouveaux quartiers généraux de son groupe à Seattle, le 29 janvier 2018
Crédits
© JASON REDMOND / AFP
Jeff Bezos, le PDG d'Amazon.
© JASON REDMOND / AFP

Selon le média américain Dazed, le patron d’Amazon aurait investi massivement dans une start-up qui souhaite utiliser la reprogrammation biologique pour prolonger la vie humaine.

La vie éternelle, une marotte de milliardaires

Défier le temps qui passe en vivant éternellement, ou du moins en restant jeune le plus longtemps possible : c’est le rêve de nombreux hommes depuis des siècles, et désormais celui de Jeff Bezos.

Après être allé dans l’espace, le patron d’Amazon aurait massivement investi dans Altos Labs, une start-up qui souhaite « renverser le vieillissement ». Selon Dazed, il s’associe pour cela à un autre milliardaire, l’entrepreneur russe Yuri Milner. Altos Labs a déjà levé plus de 276 millions d’euros pour développer une technologie capable de reprogrammer les cellules afin de retarder leur vieillissement. Selon certains scientifiques, elle pourrait être utilisée pour revitaliser intégralement l’organisme.

La crème des scientifiques attachés au projet

Parmi les scientifiques croyant dur comme fer à la vie éternelle, se trouve Shinya Yamanaka. Prix Nobel en 2012 pour avoir découvert le processus de reprogrammation biologique sur lequel s’appuie Altos Labs, c’est lui qui présidera le conseil consultatif scientifique. Il a notamment découvert que l’ajout de seulement quatre protéines permet aux cellules animales de revenir à un état ayant les propriétés des cellules souches embryonnaires.

L’Espagnol Carlos Izpisua Belmonte aurait aussi rejoint l’aventure Altos Labs en qualité de spécialiste des embryons chimériques. Emballé par le projet de la start-up, il a qualifié la reprogrammation cellulaire « d’élixir de vie » qui pourrait prolonger la vie humaine de 50 ans. Ses recherches sur les souris restent cependant risquées. Si certains rongeurs ont bien montré des signes de rajeunissement de leurs tissus, d’autres ont développé des tumeurs embryonnaires qui peuvent devenir cancéreuses.

À LIRE AUSSI

Image
Puzzle ADN
Sénescence(s) : télomères et télomérase, vieillissement et pathologies...
Le professeur d'immuno-pathologie Jean-Pierre G. décortique, dans un document long de 52 pages, l'épineuse question d'un possible lien entre Covid-19 et sénescence cel...
04 janvier 2021 - 13:31
Société
Image
ADN
Nos données numériques seront-elles bientôt stockées sur de l’ADN ?
Stocker des fichiers sur de l’ADN, c’est désormais possible. Si la technologie demande encore à être perfectionnée, Stéphane Lemaire, directeur de recherche au laborat...
15 décembre 2021 - 15:45
Société
Image
Vieillissement
Le SARS-COV2 accélérerait l’âge biologique
Connaissez-vous le mot « sénescence » ? La sénescence est en biologie le processus physiologique qui entraîne la dégradation des fonctions de la cellule au cours du te...
30 août 2021 - 17:40
Opinions