Le spationaute Thomas Pesquet dévoile sa première photo depuis la Station spatiale internationale

Le spationaute Thomas Pesquet dévoile sa première photo depuis la Station spatiale internationale

Publié le 22/11/2016 à 11:54 - Mise à jour à 11:59
©Thomas Pesquet/Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Thomas Pesquet, le seul spationaute français en activité et le premier à avoir quitté la Terre depuis huit ans, est arrivé dans la nuit de samedi à dimanche à bord de la Station spatiale internationale. Lundi, il a publié sur Twitter, depuis l'ISS, une première photo prise à 450 km de la Terre.

"L’ISS est géniale, encore mieux que dans mes rêves! J’aimerais que tout le monde ait la chance d’aller dans l’espace!": c'est avec ces mots enthousiastes que le spationaute Thomas Pesquet a envoyé, lundi 21, son premier tweet et sa première photo depuis la Station spatiale internationale (ISS).

Le Français est arrivé avec succès à l'ISS samedi 19, en compagnie de l'Américaine Peggy Whitson et du cosmonaute Oleg Novitski, à bord du lanceur russe Soyouz. Ils ont été accueillis par leurs prédécesseurs arrivés le 19 octobre, l'Américain Shane Kimbrough et les Russes Sergueï Ryjikov et Andreï Borissenko. Le premier à entrer dans l'ISS a été Novitski, suivi de Pesquet et enfin de Whitson.

Un peu après son premier tweet, le Français le plus cool du monde, s'est fendu d'un second message sur les réseaux sociaux, un peu plus technique. "Merci #Cygnus pour la livraison! Le bras robotique a manœuvré le véhicule cargo pour son départ de l’#ISS il y a quelques minutes. #Proxima".

Pendant six mois, le Français Thomas Pesquet va réaliser à son bord pas moins de 62 expériences pour le compte de l'Agence spatiale européenne (ESA) et du Centre national d'études spatiales (Cnes, France). Et 55 autres en coopération avec les agences spatiales américaine, canadienne et japonaise.

Il étudiera ainsi l'impact de l'apesanteur sur la musculature, une analyse dont les résultats pourraient aider à soigner les myopathies. Il essaiera aussi des technologies susceptibles de révolutionner la purification de l'eau ou des matières autonettoyantes utilisables à terme dans les hôpitaux.

L'Américaine Peggy Whitson procèdera, elle, à des expériences sur l'impact de la lumière sur le cycle de sommeil, tandis qu'Oleg Novitski fera plus de 50 expériences scientifiques pour le compte de l'agence spatiale russe Roskosmos. Ce dernier, commandant de bord du lanceur Soyouz qui les a acheminé sur l'ISS, a une grande l'expérience de l'espace. A 45 ans, cet ancien pilote de l'armée de l'air russe, qui vient d'être père, a passé cinq mois sur l'ISS en 2012 et 2013.

Thomas Pesquet, un ancien pilote de ligne âgé de 38 ans, est le dixième Français à être parti pour l’espace et le premier depuis 2008.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Thomas Pesquet a publié sur Twitter, depuis la Station spatiale internationale, une première photo prise à 450 km de la Terre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-