Les bots et les interactions "artificiellement intimes", quels impacts dans nos relations ?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Les bots et les interactions "artificiellement intimes", quels impacts dans nos relations ?

Publié le 05/05/2021 à 17:42
© GABRIEL BOUYS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Quelles sont les technologies « artificiellement intimes » ? Le numérique imprègne aujourd’hui tous les aspects de la vie, et les relations intimes ne font pas exception. Le biologiste Rob Brooks, vient de sortir un ouvrage explorant la manière dont les nouvelles technologies appliquées à l’intimité affectent nos relations, augmentent les inégalités sexuelles et remplacent les précieuses interactions réelles par des substituts virtuels.

L'humain peut avoir des relations intimes avec des machines

Les humains partagent de plus en plus leur intimité avec des machines. Il existe trois types de technologies « artificiellement intimes » : les robots sexuels, les algorithmes de mise en relation avec les applications de rencontres, et les « amis virtuels ». Ces derniers sont des personnages alimentés par l'IA, des “chatbots” et des assistants vocaux qui peuvent parler et interagir avec nous.

La virtualisation des relations avec l'arrivée des réseaux sociaux

L'utilisateur moyen des réseaux sociaux y passe aujourd'hui 153 minutes par jour. Beaucoup du temps utilisé auparavant pour socialiser hors ligne, a été remplacé par de la socialisation virtuelle.

Aujourd’hui, les algorithmes des plateformes sont capables de façonner nos relations. En distinguant ceux qui paraissent être nos amis proches des plus éloignés, les plateformes renforcent la visibilité des publications et les interactions de certains contacts au détriment des autres. Leur travail de proposition d’amis nous pousse souvent à accumuler bien plus de contacts que les quelque 150 amis que nous aurions normalement hors ligne. Les effets de cette nouvelle vie sociale peuvent avoir un impact profond sur la santé mentale, en particulier pour les adolescents et les jeunes adultes, explique l’auteur.

Les applications de rencontre mettent en situation d'inégalité d'accès à la sexualité les personnes moins attrayantes

Rob Brooks explique que les algorithmes des applications de rencontre, de leur côté, renforcent un type d'inégalité fondée sur l'attraction. Cela alimente de graves problèmes, comme l'auto-sexualisation accrue des femmes et une plus importante violence de la part des hommes jeunes.

Des inégalités aussi pour l'accès aux amis virtuels

Certaines personnes parlent déjà à Siri et Alexa pour se sentir moins seuls, et il existe des robots de thérapie pour écouter les patients, les conseiller et même les accompagner dans des traitements psychologiques, par exemple pour arrêter de fumer ou surmonter un obstacle à l'aide de la thérapie cognitive. Mais ce type d’intelligence artificielle a aussi ses limites : beaucoup de personnes ne peuvent pas y accéder, par manque de connaissances ou de moyens. Pour Brooks, ces outils ne peuvent en aucun cas supplanter les vrais liens intimes et humains, mais pour ceux qui sont insatisfaits des interactions réelles, ils permettent, au moins artificiellement, de pallier la solitude.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il existe trois types de technologies «artificiellement intimes»: les robots sexuels, les algorithmes de mise en relation et des applications de rencontres et les «amis virtuels».

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-