Les oiseaux, les meilleurs ennemis des drones

Les oiseaux, les meilleurs ennemis des drones

Publié le 17/08/2020 à 12:50 - Mise à jour à 13:12
© VALERY HACHE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Un drone du gouvernement américain s’est retrouvé au fond d’un lac du Michigan après avoir été attaqué par un aigle.
 
L’événement a été relaté le 13 août par le ministère de l’Environnement, des Grands lacs et de l’Energie de l’Etat américain. 
 
Le drone, un quodcopter Phantom 4 Pro Advanced, effectuait une mission de cartographie quand il a soudainement été attaqué par un pygargue à tête blanche. 
 
L’oiseau a-t-il pris l’engin pour un prédateur ? Toujours est-il que le drone, d’une valeur de 950$, s’est rapidement retrouvé avec une hélice en moins, se mettant à tournoyer arbitrairement. Son pilote a déclaré :
 
« C’était comme un très mauvais tour de montagnes russes »
 
Au bout du compte, l’engin a plongé dans le lac Michigan tandis que l’aigle s’envolait tranquillement vers d’autres horizons. 
 
Les goélands à l’attaque
 
Le phénomène n’est pas nouveau, de nombreux drones se sont fait « descendre » par des volatiles, comme en témoigne par exemple une vidéo tournée à Biarritz. 
En juin 2019 à Paris, des drones de la police qui surveillaient une manifestation de gilets jaunes avaient également eu affaire à des goélands. Et ce n’était pas la première fois. Les engins n’avaient pas été détruits, mais les oiseaux avaient obligé leur pilote à les faire atterrir. 


 
« Les drones sont pris pour des prédateurs qui pourraient s’attaquer aux nids »
 
De son côté, la préfecture de police de Paris s’était mise à plancher sur des solutions permettant aux drones d’effectuer leurs missions sans risques. L’une d’entre elles consistait à doter les engins d’équipements capables d’émettre des ultrasons ou des cris de rapace. 
 

 

 

 

 

 

 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les drones peuvent être considérés comme des prédateurs par les oiseaux

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-