L’intelligence humaine est-elle menacée par le numérique?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 15 mars 2022 - 11:20
Mis à jour le 16 mars 2022 - 11:20
Image
Intelligence décisionnelle
Crédits
Gerd Altmann de Pixabay
Nos capacités cognitives sont menacées par le numérique, selon James Bridle.
Gerd Altmann de Pixabay

Et si les nouvelles technologies, censées libérer l’homme de l’ignorance en démocratisant l’accès à la culture et au savoir, conduisaient à une nouvelle forme d’avilissement et à un appauvrissement de notre intelligence ?

James Bridle est écrivain, journaliste et artiste, formé aux sciences cognitives et à l’ingénierie informatique. Il étudie, depuis de nombreuses années, les conséquences des nouvelles technologies sur nos existences. Dans "Un nouvel âge des ténèbres, la technologie et la fin du futur", son premier essai paru en 2018 et récemment traduit en français par les éditions Allia, son verdict est sans appel : loin de favoriser le développement de l’intelligence humaine, les technologies numériques contribuent à sa régression.

Le pouvoir et la connaissance ne s’étendent pas, ils se concentrent

Il ne s’agit pas seulement de déplorer le fait que l’usage systématique des téléphones mobiles nuit à nos capacités de mémorisation des numéros de téléphone ou de constater qu’utiliser un GPS ramollit notre sens de l’orientation. Dans cet ouvrage, James Bridle démontre comment la technologie, appliquée inégalement, concentre le pouvoir et la compréhension au lieu de l’étendre.

Il explique qu’alors que nous disposons d’un savoir immense à portée de clic, nous sommes, paradoxalement, incapables de penser et préférons l’interprétation de la réalité à la réalité elle-même.

Lire aussi : Connaissez-vous le coût environnemental de l'intelligence artificielle ?

Numérique, changement climatique et appauvrissement de nos capacités cognitives

Et si on ne se sent pas concernés par cette atrophie de notre sens critique, l'auteur nous l’apprend ou nous le rappelle : le réchauffement climatique, auquel les nouvelles technologies contribuent par l’émission de 2 % des gaz à effet de serre, pourrait lui aussi se charger de réduire notre intelligence. Car, de nombreuses études le montrent : une concentration élevée en CO₂ peut provoquer des troubles cognitifs importants. D'après les projections du GIEC (qui estiment que les concentrations en dioxyde de carbone pourraient s’élever à près de 1000 ppm en 2100, contre environ 400, record relevé ces dernières années), nos capacités à penser pourraient être réduites de 25 % et notre faculté à réfléchir de manière stratégique, diminuer de 50 %.

Dans son dernier ouvrage "Le triomphe de votre intelligence", Idriss Aberkane tient un tout autre discours. Son objectif : "rappeler que l'humain est plus performant que ses créations et donner les moyens de se défendre face à l'intelligence artificielle".


 

À LIRE AUSSI

Image
Le chantier à Paris après la chute d'une passerelle fixée à une vingtaine de mètres de hauteur, le 30 juillet 2019
Une intelligence artificielle pour savoir quels bâtiments rénover en priorité
Certaines collectivités sont face à un immense chantier de rénovation des bâtiments publics. Et, comme la ville ne peut pas renouveler tout en même temps, les décideur...
24 février 2022 - 16:50
Société
Image
Elon Musk lors d'une conférence de presse le 2 mars 2019 au centre spatial Kennedy en Floride
Les puces cérébrales de Neuralink ont entraîné la mort de plusieurs singes de laboratoire
Selon une association américaine de défense des animaux, l’entreprise d’Elon Musk Neuralink aurait causé la mort de plusieurs singes de laboratoire en leur implantant ...
21 février 2022 - 11:23
Société
Image
Tableau de mathématiques
À propos des "nuls en maths" qui font des carrières scientifiques
TRIBUNE — Le journal Les Échos a récemment publié un article intitulé « Ils étaient nuls en maths et sont devenus médecins ou ingénieurs ». L’auteur y constate le fort...
07 février 2022 - 17:31
Opinions
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don