L’intelligence humaine est-elle menacée par le numérique?

L’intelligence humaine est-elle menacée par le numérique?

Publié le 15/03/2022 à 10:20 - Mise à jour le 16/03/2022 à 10:20
Gerd Altmann de Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Et si les nouvelles technologies, censées libérer l’homme de l’ignorance en démocratisant l’accès à la culture et au savoir, conduisaient à une nouvelle forme d’avilissement et à un appauvrissement de notre intelligence ?

James Bridle est écrivain, journaliste et artiste, formé aux sciences cognitives et à l’ingénierie informatique. Il étudie, depuis de nombreuses années, les conséquences des nouvelles technologies sur nos existences. Dans "Un nouvel âge des ténèbres, la technologie et la fin du futur", son premier essai paru en 2018 et récemment traduit en français par les éditions Allia, son verdict est sans appel : loin de favoriser le développement de l’intelligence humaine, les technologies numériques contribuent à sa régression.

Le pouvoir et la connaissance ne s’étendent pas, ils se concentrent

Il ne s’agit pas seulement de déplorer le fait que l’usage systématique des téléphones mobiles nuit à nos capacités de mémorisation des numéros de téléphone ou de constater qu’utiliser un GPS ramollit notre sens de l’orientation. Dans cet ouvrage, James Bridle démontre comment la technologie, appliquée inégalement, concentre le pouvoir et la compréhension au lieu de l’étendre.

Il explique qu’alors que nous disposons d’un savoir immense à portée de clic, nous sommes, paradoxalement, incapables de penser et préférons l’interprétation de la réalité à la réalité elle-même.

Lire aussi : Connaissez-vous le coût environnemental de l'intelligence artificielle ?

Numérique, changement climatique et appauvrissement de nos capacités cognitives

Et si on ne se sent pas concernés par cette atrophie de notre sens critique, l'auteur nous l’apprend ou nous le rappelle : le réchauffement climatique, auquel les nouvelles technologies contribuent par l’émission de 2 % des gaz à effet de serre, pourrait lui aussi se charger de réduire notre intelligence. Car, de nombreuses études le montrent : une concentration élevée en CO₂ peut provoquer des troubles cognitifs importants. D'après les projections du GIEC (qui estiment que les concentrations en dioxyde de carbone pourraient s’élever à près de 1000 ppm en 2100, contre environ 400, record relevé ces dernières années), nos capacités à penser pourraient être réduites de 25 % et notre faculté à réfléchir de manière stratégique, diminuer de 50 %.

Dans son dernier ouvrage "Le triomphe de votre intelligence", Idriss Aberkane tient un tout autre discours. Son objectif : "rappeler que l'humain est plus performant que ses créations et donner les moyens de se défendre face à l'intelligence artificielle".


 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nos capacités cognitives sont menacées par le numérique, selon James Bridle.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-