Neuralink : la puce d'Elon Musk pour réparer le corps humain testée sur des truies

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Neuralink : la puce d'Elon Musk pour réparer le corps humain testée sur des truies

Publié le 01/09/2020 à 15:19 - Mise à jour à 15:23
AFP PHOTO / NEURALINK
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

De la conquête de l’espace à la reconquête des corps humains brisés, Elon Musk s’investit dans tous les domaines qui changeront peut-être la vie sur Terre demain. Dernière présentation en date, celle d’une puce implantée dans le crâne et qui pourra, l'espère-t-il, un jour permettre aux personnes souffrant de graves troubles neurologiques de reprendre le contrôle de leur corps.  

Les personnes atteintes de paraplégie pourront-elles un jour contrôler leur corps via leur smartphone ? Pourrons-nous, dans le futur, sauvegarder nos souvenirs, et potentiellement les télécharger dans un autre corps ou dans un robot ? Ce sont en tout cas quelques-uns des fantasmes d’Elon Musk, patron de Space X, de Tesla et de Neuralink. C’est avec cette dernière entreprise que l’entrepreneur-star espère créer des interfaces homme-machine qui permettront, à terme, de renforcer nos capacités cognitives en agissant directement sur notre cerveau.

Et les recherches de ses équipes avancent. Lors d’une conférence retransmise en direct sur Youtube dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 août, plusieurs membres de ses équipes se sont relayés sur scène pour présenter les avancées de la dernière version de l’implant neuronal en cours d’élaboration.

A lire aussi : Elon Musk, l'homme qui rêve du monde de demain et le met en scène

The Link est une puce de 8 millimètres qui peut être implantée (et retirée) à l’intérieur du crâne à l'aide d'une simple incision. Elle fonctionne grâce à la technologie Bluetooth qui lui permet de communiquer avec l'ordinateur auquel elle est reliée.
Ce projet, qui selon Elon Musk aurait d’ores et déjà reçu l’approbation des autorités sanitaires américaines pour passer à l’étape des implantations humaines, serait actuellement en phase de test… sur trois truies, nommées Gertrude, Dorothy et Joyce.

Retrouver l’usage complet de son corps
Objectif affiché du projet : rendre la parole et la mobilité aux personnes paralysées ou souffrant de graves dommages neurologiques. En permettant, par exemple, aux personnes paraplégiques, de contrôler leur corps via leur smartphone ou par télépathie. Elon Musk veut y croire : « Sur le long terme, je suis certain que chacun pourra retrouver l’usage complet de son corps. »

Si Elon Musk a ses fans, il a aussi ses détracteurs et de nombreuses voix s’élèvent au sein de la communauté scientifique. Pour le spécialiste des biotechnologies Antonio Regalado, qui a publié un article dans la MIT Technology review, « la plupart des prétentions médicales de [Neuralink] restent hautement spéculatives. Bien que Musk affirme que ses implants pourraient résoudre la paralysie, la cécité, l’audition, ce dont [la science] a besoin actuellement, ce n’est pas de 10 fois plus d’électrodes mais des connaissances scientifiques sur les déséquilibres électrochimiques. »

Regardez la présentation de The Link par Elon Musk et ses équipes.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Elon Musk a présenté, vendredi 28 août, The Link, sa puce élaborée par sa société Neuralink

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-