Newsguard, le site de désinformation sélective persiste. Crédibilité de plus en plus mise en doute ?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Newsguard, le site de désinformation sélective persiste. Crédibilité de plus en plus mise en doute ?

Publié le 06/12/2020 à 12:25 - Mise à jour à 13:00
FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le 30 juin 2020, NewsGuard (NG) émettait une opinion sur le média FranceSoir et dégradait sa notation, sans nous avoir préalablement contactés, alors que le numéro de téléphone du directeur de la publication, Xavier Azalbert, était communiqué dans le document publié par ce site.

En réponse, le 1er juillet, FranceSoir publiait un article « NewsGuard un site qui pratique la désinformation sélective et ciblée à des fins commerciales. » Le 9 juillet, la société NewsGuard publiait une note modificative incluant des commentaires du directeur de la publication FranceSoir. Malgré les informations envoyées, le site maintenait sa notation, et FranceSoir publiait un second article le 10 aout confirmant que le site NG ne tenait pas compte des informations et précisions qui leur sont soumises, ce qui est contraire à la politique écrite sur son propre site. On peut lire sur ce site qu’ils évaluent les sites sur certains critères dont « Corrige ou clarifie régulièrement les erreurs : Le site indique clairement comment signaler une erreur ou soumettre une plainte à la rédaction, a des pratiques efficaces pour publier les clarifications et corrections, et indique les corrections de manière transparente. »

NG se permet donc d’évaluer les sites sur leur capacité à répondre aux erreurs, mais ne s’applique pas ce procédé.

Rappelons que les points importants étaient liés à un item « présentation responsable de l’information » sur lequel le site s’essaie à évaluer d’autres sites. Pour FranceSoir, c’était sur
- un article sur l’aberration économique, sociale et humaine du confinement,
- une interview que nous avions fait de Mr Trotta (dont une vidéo avait été censurée par YouTube),
- un article sur l’origine du virus qui rapportait une étude de 2005 sur les virus de type Covid avançant que ceux-ci avaient été manipulés à Wuhan.

La notation de ce site sur l’activité de FranceSoir se fonde sur le fait que nos analyses seraient erronées.  Nous avions donc au fur et à mesure envoyé les informations complémentaires qui démontraient que de plus en plus de personnes se montraient sceptiques vis-à-vis du confinement, ainsi que sur l’origine du virus.

Après son analyse du mois de juillet, nous avons envoyé pas moins de 4 mails et plus d’une dizaine de messages via Twitter sur les divers articles ayant trait à leurs analyses du mois de juillet. Nous n’avons reçu aucune réponse - pourtant certains de ces articles étaient même importants, comme celui du Telegraph remettant en cause le confinement et son impact en Grande-Bretagne. Il en va de même sur la sortie du livre du Pr Tritto sur l’origine du virus.

Quelle n’est pas notre surprise ou malgré maintes tentatives de notre part, ce 3 décembre, Mme Labbe qui se présente comme managing editor Europe mais se localise à New York, New York nous envoie un courriel. On ne sait donc pas si l’information est traitée en France ou des Etats-Unis.  Son message est reproduit en annexe pour une totale transparence.

Cette personne commence par « s’excuser d’avoir pris le temps de nous répondre afin de pouvoir poser des questions complémentaires ». Une manière surprenante d'ignorer les messages précédents, mais elle embraye sans raison douter sur des questions « nouvelles. ».  Il faut en fait lire jusqu’en bas son message pour comprendre qu’ils ont attendu jusqu’au 3 décembre pour répondre aux nôtres, ne mentionnant même pas les nombreux tweets qui apportaient des informations complémentaires. Une manière pour le moins péremptoire de procéder ! "Je n’ai pas pris le temps de répondre, mais je vous pose d’autres questions."

Dans la suite des questions posées, une grande majorité le sont sur des auteurs de tribunes, ce qui nous permet de rappeler aux lecteurs que FranceSoir avec sa ligne éditoriale indépendante prônant la liberté d’expression et débat a mis en place un système de discussion en bas de chaque article. FranceSoir publie des articles de sa rédaction et des tribunes d’auteurs comme tous les autres médias. 

Madame Labbe n’a peut-être pas eu ou pris le temps de bien comprendre le fonctionnement du site avant de l'évaluer, mais c’est sûrement normal, car elle n’a pas non plus le temps de lire les divers messages qui auraient dû amender son point de vue sur les divers sujets entraînant une dégradation de la note de FranceSoir et la perte de revenus publicitaires.
 

Le fonctionnement du média FranceSoir

Comme pour tous les lecteurs et d’ailleurs nos confrères l’ont fait, il y a une zone de discussion en bas de chaque article.  Afin de comprendre le modèle de FranceSoir, certains médias ont même interviewé directement certains auteurs ou journalistes de FranceSoir. Pour que Madame Labbe obtienne réponse à ses questions nous l’encourageons à demander directement à l’auteur comme tous les lecteurs le font. Cela ne fait qu'avancer le débat.

Comment contribuer ou discuter ?

Dans le cadre de son média collaboratif, vous pouvez déposer une demande d’article par le biais du formulaire de contact, et de nombreux journalistes l'ont fait, ou bien discuter avec les auteurs sous les articles dans la zone prévue à cet effet.

Pour plus de facilité, nous avons remis la question de Mme Labbe en bas de chaque article ainsi que la réponse de l'auteur.  Pour s’inscrire c’est assez facile et les réponses se trouvent sur la tribune du producteur du film Hold-Up, d'Emma Kahn sur la pandémie, ou encore la tribune du Dr Elblaze sur la non-fiabilité des tests PCR.

 

 

Les autres questions de Madame Labbe ne sont pas vraiment claires, et nous lui avons renvoyé une demande de clarification restée sans réponse. 

Notre demande est reproduite ci-dessous :

  • Pourriez-vous nous expliquer les compétences que vous avez pour juger du confinement ou faites-vous juste une analyse secondaire de données en acceptant les propos ? Pourquoi ne pas avoir tenu compte de tous les articles qui expliquent que le confinement n’a pas eu d’effet comme celui du Telegraph ou du Figaro ?
  • Sur le virus pourriez-vous nous expliquer le détail de votre analyse sur l’origine du virus et les compétences que vous avez chez Newsguard pour challenger les déclarations de nombreux docteurs en biologie cellulaire ou autres sommités ?
  • Sur la partie spécifique à FranceSoir, nous ne comprenons pas l’objet ni le contexte de votre question . Pouvez-vous être plus spécifique sur le fond de la question et dans quelle section cela rentre dans votre grille d’évaluation ?
  • Sur la partie 2. Pouvez-vous préciser ce que vous appelez contributeurs et ce que vous appelez « payés » ? Parlez-vous de rémunération ?
  • Pourquoi ne parlez-vous pas du Remdesivir et de tout le travail que nous avons effectué à ce sujet qui nous a finalement donné raison ?

 

​​Cependant nous nous essayons de lui répondre par souci de transparence

Madame Labbe changera probablement d’avis dans quelques mois en écrivant que l’état de la science a évolué.  Entre-temps, la notation de son site, qui n’a pas fait les analyses complètes et est donc mal informé, est publiée, et cela affecte les source de revenus publicitaires de FranceSoir et ainsi son indépendance.  Le mal est fait.


ANNEXE COURRIEL DE NEWSGUARD DU 3 décembre

Cher Monsieur Azalbert, 

J'ai pris le temps de vous répondre afin de pouvoir vous poser quelques questions supplémentaires pour mettre à jour notre analyse.

Veuillez toutefois m'excuser pour le délai.

Je vous liste ci-dessous quelques questions, puis réponds plus bas à vos interrogations. 

1) Vous avez lancé en juillet "les challenges l’Expert FranceSoir" - S'agit-il d'un moyen de financer le site? Shopper Union gagne-t-il de l'argent via ce jeu concours?

2) Pouvez-vous confirmer que les contributeurs ne sont pas payés?

3) Une tribune publiée en septembre 2020 affirme que "90% des cas positifs (de COVID-19, NDLR) ne sont pas malades ni contagieux" et parle de "grande supercherie" en ce qui concerne les tests PCR. Or ce chiffre de 90%, mentionné dans un article du New York Times pour un échantillon américain, ne peut pas être généralisé, comme l'ont écrit Le Monde et Libération. Dans une note publiée en haut de cet article, après une vérification effectuée par CheckNews de Libération, vous écrivez que cet article "est en cours de clarification par son auteur". Pourtant, en décembre 2020, cet article n'avait toujours pas été amendé. Avez-vous un commentaire à ce sujet?

4) Votre site a fait la promotion du film Hold-Up (dans lequel vous êtes interviewé) sans indiquer que ce documentaire relaie plusieurs fausses affirmations, notamment l'idée que le virus aurait été créé par l'Institut Pasteur. Avez-vous un commentaire à ce sujet?
Plus particulièrement, une tribune de son producteur, publiée en novembre sur votre site, décrit l'épidémie comme étant "somme toute habituelle et saisonnière” et ajoute que “se profile la vaccination massive, et son corollaire, le fichage de chaque individu. En France, en Europe, mais dans le monde entier, au prétexte d’un virus pas plus offensif qu’un autre COVID saisonnier”. 

Pourtant, rien n'indique que cette pandémie n'est pas plus meurtrière qu'une maladie saisonnière, au contraire. Quant à l'idée que la vaccination aurait pour corollaire "le fichage de chaque individu", elle semble s'appuyer sur le mythe selon lequel Bill Gates aurait pour projet d’utiliser le COVID-19 pour mettre en place un programme de vaccination obligatoire avec des micropuces pour surveiller la population. Toutefois, aucun vaccin — contre le COVID-19 ou autre — n’est à ce jour associé à une micropuce ou à un autre système de surveillance. 

Avez-vous un commentaire à ce sujet?

5) Une tribune publiée le 24 septembre et intitulée “La bataille pour faire durer la pandémie” affirme que “La science officielle mainstream s'emploie actuellement à nier que la pandémie soit terminée : il faut qu'elle dure pour pouvoir fabriquer et vendre les vaccins”.
Pourtant, à l'heure ou cette tribune a été publiée - et à l'heure actuelle également - aucune donnée ne permettait de conclure que la pandémie était terminée.
Auriez-vous un commentaire à ce sujet?

Sachez que si nous n'avons pas publié de mise à jour de notre analyse depuis notre dernière mise à jour, le 9 juillet, c'est que nous estimions qu'elle était toujours valide. Par ailleurs, si notre analyse ne cite que quelques exemples, notre évaluation se fonde évidemment sur un éventail plus large d'articles que nous passons en revue. 

Pour répondre à vos questions dans votre email: 

- Sur le confinement: l'article que nous mentionnons dans notre analyse va beaucoup plus loin que l'étude que vous citez désormais, puisqu'il suggère que "le confinement strict accélère les contaminations". C'est cette allégation que nous jugeons non fondée dans notre analyse, comme nous l'avons écrit. 

- Sur l'origine du virus: vous citez un article du CNRS - j'imagine que vous faites référence à cet article:  https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-question-de-lorigine-du-sars-cov-2-se-pose-serieusement ?

Or cet article ne contredit pas ce que nous avons écrit dans notre analyse, à savoir que les recherches scientifiques à ce stade suggèrent que le COVID-19 trouve son origine dans la nature, et qu'aucune preuve ne vient soutenir l'idée qu'il ait été créé en laboratoire. L'article de France Soir que nous examinons dans notre analyse s'appuie sur une étude de 2015 pour suggérer, sans preuve, que le virus responsable du COVID-19 pourrait avoir été créé par l'Homme. Je constate toutefois qu'une note y a été ajoutée le 20 juillet, et l'ajouterai à la mise à jour de notre analyse de votre site. 

Bien cordialement, 

Chine Labbe

 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsguard, le site de désinformation sélective persiste. Crédibilité de plus en plus mise en doute ?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-