Tinder: l’application de rencontre est désormais disponible sur ordinateur

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Tinder: l’application de rencontre est désormais disponible sur ordinateur

Publié le 31/03/2017 à 11:00 - Mise à jour à 11:54
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Léa Sabatier

-A +A

La célèbre application de rencontre Tinder n’était disponible que sur smartphone mais, depuis mardi, les célibataires peuvent rencontrer leur âme sœur sur leur ordinateur.

Voici une nouvelle qui va réjouir les célibataires inscrits sur l’application Tinder. Depuis mardi 28, l’application de rencontre est accessible sur ordinateur (sur Mac et sur PC)... mais que dans certains pays: Argentine, Brésil, Colombie, Indonésie, Italie, Mexique, Philippines et Suède. Pas de panique pour les utilisateurs français, l'Hexagone devrait suivre sous peu. Il est désormais possible de "liker" (aimer) les profils automatiquement, plus besoin de "swiper" (faire glisser).

Autre avantage, les utilisateurs pourront également gagner du temps en tapant leurs messages sur leur clavier d’ordinateur plutôt que sur leur smartphone. Et petite révolution pour regarder les photos: il n’y aura plus de mauvaises surprises vu que les photos des utilisateurs seront plus grandes.

Pour procéder à ce changement, Tinder s'est appuyé sur un constat simple: comme tous les endroits de la planète ne sont pas ralliés à la 4G, le fait d’avoir une application sur ordinateur permettra aux cœurs solitaires de consulter Tinder avec le wifi n’importe où (où il est disponible), même au bureau.

La version ordinateur nécessitera toujours de se connecter à Facebook pour l'utiliser, et l'interface sera toujours la même. Cependant, concernant la géolocalisation, elle ne sera pas obligatoire.

Voir ci-dessous une courte vidéo de démonstration montrant aux internautes comment utiliser l'application sur ordinateur:

Lancée en 2014, l’application Tinder sur smartphone connaît un gros succès mondial: 60 millions d’utilisateurs actifs. Le principe est simple: une photo apparaît, si l’utilisateur est intéressé par la personne, il doit balayer l’écran sur la droite. Dans le cas contraire, il balaye son doigt sur la gauche. S’ils se plaisent tous les deux, il y a "match", les deux utilisateurs peuvent alors commencer à se parler.

Auteur(s): Léa Sabatier


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La version ordinateur nécessitera toujours de se connecter à Facebook.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-