Samsung va reconditionner son (explosif) Galaxy Note 7 pour les pays émergents

Samsung va reconditionner son (explosif) Galaxy Note 7 pour les pays émergents

Publié le 21/02/2017 à 13:34 - Mise à jour à 14:08
©Don Emmert/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Samsung Electronics va rénover son Galaxy 7s Note pour réduire au minimum l'impact sur les bénéfices et éviter les coûts environnementaux. Les téléphones seront reconditionnés et vendus dans des pays émergents.

Toujours dans la tourmente à cause des explosions à répétition de son Galaxy Note 7 et des déboires judiciaires de ses dirigeants, l'entreprise Samsung tente de limiter la casse, au moins financièrement. L'idée est assez simple: reconditionner les téléphones à la batterie défectueuse qui reste en stock, afin de leur éviter une combustion spontanée et de pouvoir les vendre. Il s'agit également de réduire les coûts environnementaux de destruction des appareils contenant énormément d'éléments chimiques nocifs.

Dans les faits ces smartphones seraient équipés de batteries plus petites, dont la capacité serait comprise entre 3.000 et 3.200 mAh, contre 3.500 mAh sur le Galaxy Note 7 sorti l’année dernière. Ce qui devrait, théoriquement, les empêcher d'exploser. La coque sera également entièrement nouvelle.

La firme sud-coréenne souhaiterait que des téléphones reconditionnés soit vendus en Inde, au Vietnam et dans d'autres pays émergents dès juin prochain. Selon un récent rapport, Samsung dispose encore d'environ 2,5 millions Galaxy Note 7 après en avoir utilisé plus de 20.000 pour déterminer la cause des explosions de la batterie. Plus de 3,5 millions de téléphones avaient été rappelés.

Dans cette histoire, Samsung a probablement péché par sa volonté de mettre le paquet sur le design, la finesse de l'appareil et la capacité de sa batterie plutôt que sur la sécurité. Son prochain modèle, le Galaxy S8, a été dévoilé au Mobile World Congress de Barcelone en février et devrait être disponible d'ici deux mois.

Mais l'ennui de la firme ne s'arrête pas là. Lee Jae-Yong, le patron de facto de Samsung, le plus grand conglomérat de Corée du Sud, est apparu menotté samedi 18 pour son interrogatoire dans le cadre du vaste scandale de corruption qui a valu à la présidente du pays d'être destituée. Lee Jae-Yong, 48 ans, est accusé entre autres d'avoir versé près de 40 millions de dollars de pots-de-vin à la confidente de l'ombre de la présidente Park Geung-Hye, en contrepartie de faveurs politiques.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La firme sud-coréenne souhaiterait que des téléphones reconditionnés soit vendus en Inde, au Vietnam et dans d'autres pays émergents.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-